Sports

Jeux Fenassco A : les derniers détails

Les ministres des Enseignements secondaires et des Finances étaient hier dans le Sud pour apprécier l’état d’avancement des préparatifs.


Encore une semaine et le coup d’envoi des finales nationales des Jeux de la Fédération nationale des sports scolaires (Fenasco) Ligue A sera donné. Ce sera du 25 mars au 3 avril prochains à Mvomeka’a. A cet effet, le ministre des Enseignements secondaires, Pauline Nalova Lyonga, accompagné du ministre des Finances, Louis Paul Motaze, ont effectué hier une descente sur les différents sites de compétition dans la région du Sud pour une évaluation des travaux et des besoins. La délégation s’est ainsi rendue à l’Ecole publique de Koum Yetotam où seront logés les élèves des ENIET et ENIEG. C’est également sur ce site qu’ils disputeront leurs compétitions. Un arrêt a également été effectué au Lycée technique et moderne de Meyomessala ainsi qu’au complexe sportif Paul Biya de Mvomeka’a où sont prévues les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux. En face, l’école publique devrait abriter une grande partie des délégations. Tout comme le Lycée classique du coin. 
De quoi satisfaire le Minesec « contente » de voir l’évolution des travaux depuis sa dernière visite il y a deux semaines. D’ailleurs, pour Pauline Nalova Lyonga, « ce qui reste à faire peut être terminé à temps ». Un optimisme partagé par Samuel Rigobert Mandeng, président de la Fenassco A : « On en est au stade des finitions. Les techniciens ont rassuré sur le fait que tout sera prêt avant le début des Jeux ». Ce dernier devrait veiller au grain à travers d’autres visites d’ici au 25 mars. Quant à la présence du Minfi, elle a facilement été expliquée par le principal concerné puisque Louis Paul Motaze était présent « pour voir s’il y a encore des attentes au niveau des finances ».
La 22e édition des Jeux Fenassco est placée sous le thème : « Sport scolaire, pour la paix et l’unité dans la diversité ». Les élèves du secondaire, venus des dix régions du pays, s’affronteront dans 13 disciplines sportives. L’innovation, cette année, sera l’introduction de nouvelles disciplines : le tennis et l’haltérophilie, la lutte au niveau des ENIEG et une catégorie supplémentaire dans le judo.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps