Coronavirus : des tontines virent au numérique

Le confinement prescrit par le gouvernement a des impacts sur les rencontres hebdomadaires des associations et réunions. Le porte-monnaie électronique prend le relais.

Un dimanche soir particulièrement désert du carrefour Acacia au quartier Biyem-Assi à Yaoundé. Habituellement, des hommes et femmes en tenue pagne se bousculent aux arrêts taxi. Ils sortent de réunions hebdomadaires ou mensuelles. Hier, les bars qui servent d’espaces de dernier verre pour la route, étaient fermés. Les tontines ont revu leur mode de fonctionnement. « Bien évidemment que c’est via le mobile money que tout se fait. Je n’ai pas voulu courir de risque », assure Nalova, membre d’une tontine. Ailleurs, cette alternative avait été préparée depuis quelques jours. Fleurette Ndjeng n’a pas attendu 13h comme chaque dimanche pour faire parvenir sa cotisation à la trésorière. « J’ai envoyé ma contribution ce matin. Avec le mobile money, il suffit d’envoyer cet argent au bénéficiaire en incluant les frais de retrait », dit-elle.
A d’autres endroits, certains ont toutefois tenu à se rencontrer. Mais pas trop nombreux pour devenir dangereux les uns pour les autres. A Nkolzié par Mendong, les adhérents de la réunion de la « génération 70 » de Fokoué se sont retrouvés en petit comité dimanche. La réunion de trente personnes tournante par domicile a vu juste une dizaine de ses membres présents pour partager argent et repas dans le salon du récipiendaire du jour. Du côté de Soa, en banlieue de Yaoundé, une autre réunion habituellement bondée de plus de 250 personnes a vu son nombre réduit dimanche. Les transferts d’argent ont facilité les contributions.
Une autre catégorie encore préfère voir venir les prochains jours. Les rencontres sont intimement liés à la période des salaires. Tout sera réglé dès la semaine prochaine, espèrent-ils. « Nous avons l’habitude de nous réunir chaque premier ou deuxième dimanche du mois en fonction des périodes. Là, nous ne sommes pas encore sous pression mais il faut déjà appréhender », assure Manuella Mbilla, adhérente d’une autre réunion. Les salaires devraient être disponibles dès ce soir. Et le confinement prescrit par le gouvernement pour quinze jours reste également valable.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category