CIO : les Jeux olympiques reportés

Le décalage d’un an a été décidé hier en conférence téléphonique entre le président du CIO, Thomas Bach et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Au fur et à mesure que les jours s’écoulaient, il devenait difficile de tenir le rendez-vous des Jeux olympiques de Tokyo. A cause de la pandémie du Coronavirus qui continue à déployer ses tentacules à travers le monde. Hier donc, au cours d’une conférence téléphonique entre le Premier ministre japonais, Shinzo Abe et le président du Comité international olympique, Thomas Bach, le report de la compétition était à l’ordre du jour. Une annulation de la compétition n’étant pas envisageable pour l’empire japonais. A l’issue de cet échange, Shinzo Abe a demandé un report d’un an. Ce que le président du CIO a accepté. Ont également participé à cette conférence téléphonique : la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, le président du comité d’organisation, Yoshiro Mori et la ministre japonaise des JO, Seiko Hashimoto. 
Depuis quelques semaines, des Etats comme le Canada et les fédérations internationales à l’instar de la World Athletics souhaitaient le renvoi de la compétition prévue du 24 juillet au 9 août 2020 à Tokyo. Et les Jeux paralympiques, du 25 août au 6 septembre dans la même ville. Car, certaines compétitions qualificatives s’étaient achevées alors que d’autres avaient été suspendues. Et au regard de la situation sanitaire mondiale, impossible d’avoir de nouvelles dates desdites qualifications. Or, on sait que dans l’élaboration d’un programme d’entraînement, le premier élément est bien la date de la compétition. Avec l’accord trouvé entre le CIO et le Japon, tout est donc désormais clair. Il ne restera plus qu’à gérer l’impact financier et logistique de ce report. Toutefois, bien que programmés en 2021, les Jeux olympiques se nommeront toujours « Tokyo 2020 ». 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category