Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Culture

Hommages : ode planétaire à Manu Dibango

Il n’y a bien qu’un Grand Manu pour faire tressaillir la terre entière même en plein confinement à cause du mal de l’heure, même après son dernier souffle. C’est officiel depuis le 24 mars 2020. On n’entendra plus jamais le saxophone de Manu Dibango. On ne l’entendra plus chanter, rire fort, très fort. Alors que le monde entier commence à peine son deuil face à cette réalité brutale, l’inspiration semble monter dans les quatre coins du monde. Chacun se penche sur son smartphone pour partager avec tous, un instant magique avec Papy Groove, qui à la sortie d’une salle de spectacle, qui dans un restaurant, qui dans la rue... 
Preuve s’il était encore, que Monsieur Soul Makossa était d’une immense générosité. Il était le « Manu » de tout le monde, en tout temps et en tout lieu. Chefs d’Etat, dirigeants d’organisations internationales, célébrités de divers pans artistiques, proches, admirateurs, anonymes… Le monde pleure et commémore Manu Dibango, entre autres pluies de réactions sur les réseaux sociaux, vidéos, lettres et poèmes. CT a rencontré des compagnons de route de la regrettée légende. Extraits de leurs souvenirs, mais aussi de quelques tweets glanés sur la Toile.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps