Société

Fonction publique : 589 personnels de santé mis à disposition

L’annonce a été faite par le Minfopra mercredi au cours d’un point de presse qui rentrait en droite ligne des consignes gouvernementales pour lutter contre le Covid-19.

Face au coronavirus qui poursuit sa progression au Cameroun, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) veut jouer sa partition. Dans le cadre de la lutte contre cette menace planétaire, le ministre Joseph LE a annoncé avoir mis 589 personnels de santé à la disposition du ministre de la Santé publique. Ceux-ci sont issus de tous rangs et spécialités. Il s’agit entre autres, de médecins spécialistes, infirmiers (supérieurs, principaux spécialisés…), aides-soignants, ingénieurs médico-sanitaires, techniciens médico-sanitaires et sages-femmes. L’information a été rendue publique au cours d’un point de presse mercredi à Yaoundé. 
Cette sortie médiatique de Joseph LE a permis rassurer l’effectivité du service public au Minfopra malgré la période de restriction des activités imposées par la propagation du coronavirus. En conformité avec les consignes gouvernementales, ce département ministériel a pris un ensemble de dispositions pour protéger son personnel et ses 260 000 usagers. A cet effet, un ensemble de mesures sont mises en œuvre pour assurer la continuité du service public. « Cette réponse est axée sur un dispositif digital adossé sur les plateformes numériques du Minfopra. Pour la rendre véritablement opérationnelle, toutes les compétences du ministère ont été mises à contribution pour que nos usagers ne se sentent pas délaissés pendant cette période difficile », a souligné Joseph LE. 
A cet effet, l’organisation et le fonctionnement du Centre de renseignement numérique ont été pensés. Par souci d’efficacité, des équipements sont pourvus pour que les renseignements se fassent de manière instantanée. « Huit postes de travail informatiques correspondants à huit opérateurs ont été commis pour répondre aux sollicitations des usagers à travers des appels émis gratuitement. Pour ce faire, il suffit de composer notre numéro vert : le 8566 », a assuré le Minfopra. Des numéros de téléphones gratuits ainsi que d’autres plateformes numériques d’échanges sont également disponibles. Le Minfopra invite à cet effet les agents publics à faire usage des moyens mis à leur disposition pour être informés de l’état de traitement de leurs dossiers. Le chef du département ministériel a tenu à préciser que le respect de ces mesures participe de la contribution à tous pour freiner la propagation de ce fléau dont la menace est grandissante.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps