Lafé-Baleng : le centre médical fermé

La décision du délégué régional de la Santé publique pour l’Ouest vise à protéger le personnel qui a été en contact avec des cas de Covid-19.


La mesure est effective depuis hier lundi 30 mars 2020. Le Centre médical d’arrondissement de Lafé-Baleng, dans l’arrondissement de Bafoussam II a été fermé par le délégué régional de la Santé de l’Ouest. Ce dernier a d’ailleurs tenu une réunion avec le personnel de ce centre hier pour expliquer le bien-fondé de la mesure et la nécessité de protéger les populations face à la pandémie. Selon des explications fournies par le Dr Chinmoun Daouda, le troisième cas de coronavirus de la ville de Bafoussam a séjourné du 18 au 23 mars 2020 au CMA de Lafé-Baleng où il était suivi comme un malade souffrant de tuberculose, soit un malade normal. Bien après il a été référé à l’hôpital régional de Bafoussam où il a été diagnostiqué positif au Covid-19 et mis en isolement. Une semaine après, un personnel du centre médical a eu des symptômes similaires au Covid-19. Prélevé, il sera confirmé positif. « C’est ce qui nous amène à penser que tout le personnel a été exposé. Il fallait donc prendre des mesures radicales », précise le médecin. 
Concrètement, tout le personnel (près d’une cinquantaine de personnes, y compris les vigiles, les agents de surface, les malades qui y ont séjourné et ceux qui y sont actuellement ainsi que des usagers) a été mis en quarantaine pour deux semaines, soit la période normale de suivi par rapport à la pandémie. Ensuite, ce personnel sera prélevé pour déterminer les personnes positives au Covid-19. Le CMA sera totalement désinfecté durant les deux semaines. Le délégué régional de la Santé de l’Ouest invite par ailleurs les patients ayant consulté au CMA de Lafé-Baleng pendant la période d’hospitalisation d’appeler les numéros de veille régionale afin d’être immédiatement pris en charge par le système de gestion des incidents fonctionnel depuis une semaine déjà. « Chacun doit accepter le confinement à domicile car c’est dans leur intérêt que ces mesures sont prises. Les populations doivent comprendre que la fermeture du centre vise à limiter la propagation du Covid-19 dans la zone et elles doivent respecter toutes les mesures d’hygiène prescrites par les autorités sanitaires et l’OMS », précise une nouvelle fois le Dr Chinmoun Daouda. Au moment où nous mettions sous presse, la région de l’Ouest enregistrait déjà six cas de Covid-19, pour aucun décès. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category