Est : plus de consommateurs dans les bars

Le gouverneur Grégoire Mvongo a pris ce 31 mars 2020, la décision d'interdire la consommation sur place des boissons dans divers établissements commerciaux.

Dans une décision publiée le 31 mars 2020,le gouverneur de l'Est, Grégoire Mvongo interdit «la consommation sur place des boissons alcooliques, des boissons hygiéniques, des boissons traditionnelles et des vins, dans les débits de boissons, établissements commerciaux et autres lieux aménagés à cet effet». Une mesure qui rentre dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Il s'agit notamment d'éviter les regroupements de personnes. Au lendemain de cette annonce, les consommateurs peinent encore à l'intégrer dans leurs habitudes. « Si vous voulez de la bière, il faut venir avec une bouteille pour consommer ailleurs. La consommation sur place est désormais interdite», répond une vendeuse à un client dans une station-service au quartier Bonis. «On peut prendre et sortir. On boit en marchant dans la cour, pas besoin de nous asseoir», tente de parlementer le client. Mais la vendeuse reste ferme. Las, le trio de consommateurs s'en va chercher meilleure fortune ailleurs. 
Dans d'autres établissements commerciaux, la nouvelle a laissé les propriétaires groggy. «C'était déjà difficile lorsque nous fermions à 18h. Et maintenant même dans le créneau horaire qui nous est accordé on ne peut plus recevoir de clients sur place. Cela va faire chuter considérablement nos chiffres d'affaires. Avec la consommation à emporter, les gens achètent très peu. Ce n'est pas vraiment dans les habitudes, sauf quand on achète pour recevoir à la maison. Nous serons obligés de congédier du personnel», indique un gérant de bar au quartier Mokolo. Si son bar est ouvert, on note la présence de deux clients assis discrètement à l'intérieur, dans la pénombre. «Pas pour longtemps. En fait nous n'étions pas au courant de la mesure», tente-t-ils de plaider. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category