Domiciles : les précautions d’hygiènes sont de mises

Les populations ont changé leurs habitudes quotidiennes pour barrer la voie au Covid-19.


C’est devenu un rituel pour Simone O, 38 ans depuis trois semaines. De retour à la maison après une journée de travail, c’est sa véranda qu’elle se déshabille. Vêtements, chaussures, sac, bijoux, tout ce qu’elle a arboré au cours de la journée sont mis dans un sac plastique pour être trempés dans un récipient avec de l’eau et de la javel. « Lorsque je franchie le portail, mes enfants savent déjà qu’ils doivent m’apporter le pagne que je vais mettre lorsque je me débarrasse des vêtements que j’ai porté toute la journée. C’est que je suis pharmacienne, je rencontre beaucoup de personne au cours de la journée, même comme je travaille en blouse, je préfère prendre ces précautions avant d’entrer chez moi pour protéger mes enfants », explique la dame. 
Chez les Owona au quartier Mimboman à Yaoundé, le personnel domestique a été réduit. « Nous avons normalement huit employés : deux chefs cuisines, deux garçons de ménage, deux jardiniers, un coursier et un major d’homme. Désormais, nous nous sommes limité seulement à trois employés, nous avons privilégié ceux qui sont célibataires sans enfants comme ça ils vivent chez nous, tout ceci pour éviter les risques de contamination et de propagation du Covid-19 », explique Esther Owona, la maitresse des lieux. Des précautions sont aussi prises pour éviter que les visiteurs ne ramènent le virus dans les domiciles.  La famille Mbazoa par exemple, s’est dotée d’un thermo flash et a installé un distributeur de gel hydro alcoolique à l’entrée de la maison. Une fois le portail du domicile franchi, chaque visiteur passe d’abord par la stérilisation des mains puis par la prise de température avant de faire son entrée dans le domicile. « Malgré le fait qu’on sensibilise, on demande aux gens de rester chez eux, il y en a qui viennent toujours, c’est pourquoi nous avons adopté ces mesures de protection, car dans notre domicile, l’hygiène est de mise », a fait savoir dame Mbazoa.
 Pour ce qui est de l’intérieur, la mère de famille explique qu’elle nettoie constamment les poignets des portes, les interrupteurs, les robinets avec de l’eau de javel. « Les spécialistes font savoir que le virus a une durée de vie sur certaines matières, alors nous ne gardons rien sal dans la maison. Le linge et les assiettes se lavent instantanément après utilisation. Le sol est nettoyé deux fois par jour. Le matin et avant le couché. Pour la toilette, ma famille adopte désormais les gels de douches et les savons antibactériens », ajoute Marcelle Mbazoa. Dans ces familles, comme dans plusieurs autres domiciles, les familles adoptent des astuces d’hygiènes pour barrer la voie au Covid-19. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category