Nkolbong-Japoma : les promesses du boulevard

Les travaux de bitumage de cette route qui désenclave totalement les deux quartiers sont dans leur phase de finalisation.

La vie a changé pour les populations des quartiers Nkolbong et Japoma, dans l’arrondissement de Douala III. C’est que le bitumage de l’axe allant de Nkolbong jusqu’à Japoma est en train de bousculer les habitudes et le mode de vie des populations riveraines de manière positive. Cet imposant boulevard, d’une longueur de 4 kilomètres, va désormais permettre aux automobilistes de rallier la Dibamba en passant par le complexe sportif de Japoma, sans devoir affronter les bouchons du carrefour Yassa.
La route compte quatre voies dont une voie centrale à deux sens et deux autres aux extrémités, exactement comme la pénétrante Est. Sur le terrain, les travaux vont bientôt amorcer la phase de finalisation. « Notre entreprise est chargée des travaux sur trois kilomètres. Nous sommes en train de finaliser le bitumage. Le chantier connaît un ralentissement depuis l’avènement du Covid-19. Nous avons démobilisé bon nombre de nos personnels en respect des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation du Covid-19 », a confié une source de l’entreprise en charge des travaux à CT.
Déjà, la route est ouverte à la circulation et les chauffeurs s’en donnent à cœur joie. « Cette route est venue nous sortir de la forêt. Il y a quelques mois, ce tronçon n’était qu’une piste. Même les voitures 4x4 avaient des difficultés à circuler ici », témoigne un moto-taximan.
Kilomètre après kilomètre, la route déploie son charme dans cette zone périphérique semi-rurale. Partant de Nkolbong vers Japoma, villas, duplex et établissements de commerce poussent comme des champignons. D’ailleurs, les bennes de sable sont pour le moment les principales « utilisatrices » de cette nouvelle route. Un indicateur du rythme de développement de cette zone. Cela dit, il faut le relever, le désordre urbain commence à s’y installer aussi. Sur les emprises de la route encore en chantier, des étals de fortune font leur apparition. Certains sont même installés sur les caniveaux. Les premiers déchets et immondices sont déjà visibles. Mais, incontestablement, cette route constitue un accélérateur de développement des deux quartiers.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category