Ebolowa : le comité régional à la manœuvre

Avec l’enclenchement des activités de cette instance, la région ouvre une nouvelle page de la lutte contre la pandémie mortelle.

« La région du Sud est dans une situation d’urgence majeure ». Le gouverneur, Félix Nguélé Nguélé en a fait le grave constat, le 7 avril dernier, alors qu’il présidait la toute première réunion du Comité régional de riposte contre la pandémie à coronavirus. La région, selon Dr Robert Mathurin Bidjang, délégué régional de la Santé publique pour le Sud, vient de rentrer dans le cercle des cinq foyers de la maladie dans le pays. A ce jour, le Sud totalise quatre cas confirmés de Covid-19, avec 36 cas relevés, 21 suspects et 19 cas prélevés. Conséquence : il faut renforcer les méthodes de lutte. D’où le déclenchement du Comité régional de crise. Il s’agit d’une instance de mobilisation de toutes les actions multisectorielles qui concourent au bon fonctionnement du système de gestion des incidents (SGI), sous la coordination du délégué régional Minsanté. C’est donc là, la mise en place effective d’un cadre d’information et de suivi au quotidien de la lutte contre le Covid-19 dans le Sud.
Les cas connus et confirmés jusqu’ici, sont tous du district de santé d’Ebolowa, dans l’aire de santé de Mengong. Et, selon Robert Mathurin Bidjang, ces malades du Sud sont confirmés mais ne présentent aucun symptôme de la maladie. Les conditions démographiques restent un facteur favorisant de la propagation dans la région. Tout le monde, dans ces conditions, peut facilement s’infecter et contaminer aussi. C’est pourquoi le gouverneur a recommandé des mesures de prévention accrues. Mais surtout, le respect strict, sans état d’âme des mesures barrières gouvernementales. Il a aussi pris des mesures restrictives plus fortes, interdisant la consommation sur place dans les débits de boisson. « Tous les bars et autres points de vente de boissons deviennent des ventes-à-emporter », a indiqué Félix Nguélé Nguélé qui a, par ailleurs, insisté sur la mise sur pied, des points de contrôle sanitaire à toutes entrées des grandes métropoles du Sud. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category