Economie

BAD - La lutte contre le Covid-19 : un fonds de plus de 6 000 milliards créé

Cet argent sera mis à la disposition des Etats membres de la Banque et de l’ensemble des acteurs du secteur privé d’Afrique.


La Banque africaine de développement (BAD) a officiellement annoncé, le 8 avril dernier, la création d’un fonds de 10 milliards de dollars, soit plus de 6 000 milliards de F pour aider les membres régionaux à lutter contre la propagation du coronavirus sur le continent. Dans un communiqué de presse, le président du groupe de la BAD, Akinwumi Adesina a précisé que cette enveloppe tenait compte des difficultés budgétaires de nombreux pays du continent. « L’Afrique est confrontée à d’énormes défis budgétaires pour agir efficacement face à la pandémie du coronavirus. La Banque africaine de développement déploie toutes ses capacités de réponse à l’urgence pour aider l’Afrique en ce moment critique. Ce fonds aidera les pays africains dans leurs efforts pour contenir la propagation rapide du Covid-19 », peut-on lire dans le communiqué. 
Dans les détails, ce fonds est doté de 5,5 milliards de dollars (près de 3 300 milliards de F) pour les opérations souveraines dans les pays membres de la BAD et de 3,1 milliards de dollars (environ 1 800 milliards de F) pour les opérations souveraines et régionales via les pays du Fonds africain de développement, le guichet de prêt à taux concessionnels du groupe de la Banque chargé de répondre aux besoins des pays fragiles. Le secteur privé recevra un montant supplémentaire de 1,35 milliard de dollars (près de 810 milliards de F) pour ses opérations.
Une autre mesure audacieuse, comme celles prises ces derniers temps par la Banque pour lutter contre le Covid-19. Il y a quelques jours encore, ce sont un peu plus de 1 800 milliards de F qui ont été mobilisés sur le marché financier international. Après cela, la BAD avait approuvé le décaissement de 1,2 milliard de F pour une aide d’urgence en faveur de l'OMS. « Nous vivons une époque exceptionnelle, où nous devons prendre des mesures audacieuses et décisives pour sauver et protéger des millions d’Africains. Nous sommes engagés dans une course pour sauver des vies et aucun pays ne sera laissé pour compte », a souligné Akinwumi Adesina
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps