Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Economie

Développement des solutions digitales : le Barcamp 2020 se prépare

Avec le soutien du ministère en charge des télécommunications, cette rencontre des acteurs de cet écosystème mise cette année sur les applications liées au covid-19.

« Dans le cadre des initiatives de lutte contre la propagation du Covid-19 au Cameroun, notamment celles visant à soutenir les équipes opérationnelles à travers les TIC, j’annonce le soutien du Minpostel dans l’organisation du Barcamp Cameroon édition spéciale 2020 ». Ce Tweet de Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) résume bien dans quel sens ira cette nouvelle édition de l’initiative Barcamp 2020 au Cameroun. L’évènement débute à partir du 27 avril prochain. En effet, la ministre indique qu’il « s’agira d’apporter une réponse concrète dans la mise en œuvre d’une solution digitale avec le concours de nos meilleures startups. J’ai bon espoir que le résultat de cette activité faciliterait de manière spécifique la collecte et l’analyse des données sur le terrain, le suivi des cas suspects et de leurs contacts. En somme, la maîtrise de l’évolution de cette pandémie sur le territoire national ». 
En fait, le Barcamp est un atelier libre et ouvert au public qui se déroule à l’aide des outils 2.0 et durant lequel tous les participants apportent et discutent des thématiques pour faire émerger des solutions digitales. Pour cette édition qui se déroulera exclusivement en ligne, un accent sera mis sur les dernières innovations que l’on pourrait adopter au Cameroun en termes d’applications Web, de logiciels et de réseaux sociaux dans un contexte de crise sanitaire. Il ne sera pas seulement question de réunir le plus grand nombre de personnes intéressées par le développement technologique des différents corps de métiers ou encore de susciter des partenariats entre les entreprises présentes. Il faudra aussi « penser le Cameroun digital pendant et après le Covid-19, permettre aux Camerounais, jeunes et utilisateurs d’internet en particulier, de contribuer au développement du Cameroun, dans un cadre de concertation convivial », renseigne le comité d’organisation. 
Pour cet événement, l’appel à proposition de présentations est ouvert jusqu’au 23 avril prochain.  Et ce ne sont pas les idées qui manquent. Entre les portiques désinfectants, les applications sur les conseils médicaux à distance et même les respirateurs, ça foisonne. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps