Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Economie

« Nous avons instruit une alimentation progressive des clients »

Victor Mbemi Nyaknga, directeur général de la Sonatrel.

 

Monsieur le directeur général, un incident survenu dans la nuit de lundi sur le réseau électrique a causé une coupure de courant dans une bonne partie du pays, qu’en est-il exactement ?

Cet incident est dû essentiellement à un accident de la circulation. Le chauffeur d’un camion-citerne d’une société de la place venant de Douala et en direction de la Cimenterie de Nomayos pour livrer du fuel n’a pas pu maîtriser son véhicule sur une descente. Il est revenu brutalement en arrière et a percuté le pylône numéro 36 sur la ligne 90 kilovolts Oyomabang-Nomayos. Le pylône s’est effondré, cette coupure de courant électrique. Les centrales aussi se sont retirées immédiatement compte tenu de la violence du choc. Informés, nous sommes immédiatement descendus sur le terrain avec le ministre de l’Eau et de l’Energie, notre tutelle, pour examiner la situation.

Quelles mesures immédiates ont été prises ?

Pour le moment, ce sont des mesures conservatoires qui ont été prises à savoir : la circonscription de la zone de l’incident et l’isolement des lieux. En deuxième lieu, nous avons donné des instructions à nos collaborateurs pour alimentations progressive des clients en fonction de la réactivité des centrales de production. C’est pourquoi cela a pris un certain temps et je crois qu’en moins d’une heure, on a fini par reprendre progressivement la distribution de l’énergie électrique. Certains lieux comme celui-ci (lieu de l’accident et alentours, Ndlr) ne peuvent pas être mis sous tension immédiatement parce que c’est très dangereux pour le public. Dès que nous aurons fini les travaux de réhabilitation de ce pylône, nous allons reprendre les clients concernés.

Au-delà de cet accident, quelles sont les mesures prises par la  Sonatrel pour améliorer le réseau électrique ?

La Sonatrel, sous l’impulsion du chef de l’Etat, est engagée dans  un vaste programme de remise à niveau des réseaux de transport de l’électricité par anticipation au Cameroun. Nous n’avons pas attendu cet accident pour intervenir. A l’heure où je vous parle, des équipes de la Sonatrel sont sur le terrain pour la phase urgente du montage, de l’installation et de la mise en service de trois transformateurs de puissance de 50 MVA. Celui de Limbé est même déjà installé et mis en service. En ce moment, des équipes sont sur le terrain à Yaoundé dans les quartiers Ahala et Kondengui pour le même exercice, ceci pour renforcer la capacité de transformation de nos postes parce que les transformateurs qui y étaient sont surchargés.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps