Nécrologie : le Dg du Chantier naval est mort

Alfred Forgwei Mbeng a rendu l’âme samedi 25 avril à Douala des suites de maladie, à 62 ans.

Ce dimanche 26 avril, une atmosphère lourde règne au domicile d’Alfred Forgwei Mbeng, directeur général du Chantier naval et industriel du Cameroun (Cnic), décédé la veille en soirée des suites de courte maladie (une semaine), à en croire son fils aîné Junior Mbeng Forgwei. Il avait 62 ans.
La famille, inconsolable et désemparée, n’en revient pas. A Bonamoussadi-Santa Barbara (Douala 5e), quartier où vivait le défunt, parents, collègues et amis vont et viennent pour apporter du réconfort à la famille. Une messe y a été dite en sa mémoire ce 26 avril. Une action spirituelle qui cadre avec les aspirations de l’illustre disparu. « Mon père était un chrétien convaincu. Il vivait selon les principes de sa foi. Il a toujours su donner le meilleur de lui-même au sein de son église », a témoigné Junior Mbeng Forgwei.
Pour la famille, Alfred Forgwei Mbeng laisse l’image d’un père de famille à la fois exigeant, rigoureux et attentionné. « Mon père était très talentueux et très respecté par son entourage. Pour nous, il était un homme idéal et il voulait qu’on suive ses pas. Sur le plan professionnel, il était un travailleur acharné partout où il est passé ; aussi bien du point de vue professionnel que politique au niveau du RDPC, dont il était un éminent militant », a souligné Junior Mbeng Forgwei.
Avec la disparition d’Alfred Forgwei Mbeng, le Cameroun perd un haut commis de son administration. Tout au long de son parcours professionnel, l’ingénieur des travaux de génie civil a occupé plusieurs fonctions. Au ministère des Travaux publics, il a tour &agrav...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category