Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Société

Covid-19 : et si on parlait du temps de contagion

D’après les experts, une personne infectée transmet la maladie à ses proches, bien avant l’apparition des symptômes du coronavirus.


D’après le Dr Françoise Ngo Sack, membre de la section des opérations des urgences de santé publique, une personne portant le Covid-19 contamine ses proches, bien avant l’apparition des symptômes de la maladie : toux sèche, éternuements, douleurs corporelles, faiblesse, fièvre élevée et difficultés à respirer… C’est en effet ce qui fait la particularité, mais aussi la dangerosité du Covid-19. C’est aussi la raison pour laquelle, le nombre de cas ne cesse de grimper dans les pays où les populations ne respectent pas les mesures barrières : la distanciation sociale particulièrement, le port du masque et le lavage régulier des mains à l’eau.  
Ainsi, dès qu’un porteur du virus parle, tousse ou éternue, il partage inconsciemment le virus à ses proches. Des experts indiquent qu’un contact étroit avec une personne malade est suffisant pour être contaminé et transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre et le mal est fait. Suffisant pour appliquer le principe de distanciation sociale en tout temps et en tout lieu. Car porteur ou pas du Covid- 19, il est impossible de le savoir à vue d’œil. Surtout qu’une personne contaminée ne commence à développer les signes de la maladie que quatre à 14 jours après s’être fait infecter. « Donc à partir du quatrième jour, on peut déjà contaminer son entourage », ajoute le Dr Ngo Sack.
Pour barrer la route à ce virus, il est donc conseillé de respecter la distanciation sociale et de s’imposer une hygiène de vie rigoureuse : se laver les mains et porter un cache-nez. Selon notre source, « il vaut mieux que les gens en portent vu comment nous vivons. Le port du masque doit se généraliser ainsi, les contaminations directes ne se feront plus. D’autre part, si vous touchez un objet souillé, vous n’allez pas vous contaminer. Le lavage des mains, le respect de la distanciation sociale et de toutes les autres mesures édictées par le gouvernement ne sont pas à prendre à la légère. » C’est vrai que le nombre de guéris ne cesse de grimper au Cameroun, mais il vaut mieux éviter le Covid-19.  Car, après qu’on s’en soit sorti, il n’est pas exclu que l’on soit de nouveau infecté. « En Chine où la maladie a commencé, certains ont eu le coronavirus deux fois. A l’heure actuelle, on n’est pas capable de dire si on développe des anticorps après guérison. C’est pour cette raison et bien d’autres que le port du masque a été généralisé au Cameroun », conclut notre source.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps