Société

Fonction publique : 3 600 emplois pour les jeunes

23 concours directs et sept autres professionnels concernant les corps de métiers comme le cadastre, les régies financières et le journalisme ont été lancés le 30 avril dernier par le ministre Joseph LE.

Bonne nouvelle pour les jeunes camerounais en quête d’emploi. Joseph LE, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative vient de lancer une série de concours administratifs en vue de leur intégration dans le monde du travail. Il s’agit en effet de 23 concours directs et sept concours de formation professionnelle octroyant 3 600 places aux chercheurs d’emplois. Informatique et téléinformatique, journalisme, cadastre, aéronautique civile, eaux et forêts, production rurale et agriculture, génie civil, santé publique, mines et géologie, postes et télécommunications, régies financières, travail et prévoyance sociale, assistants des affaires sociales… sont les principaux concours directs ouverts le 30 avril dernier par le ministre Joseph LE. Les concours professionnels quant à eux concernent  notamment ceux de l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) et du Centre national de la jeunesse et des sports (Cenajes). S’y ajoutant les concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) au titre de l’année académique 2020-2021. Ils concernent les élèves greffiers, les auditeurs de justice d’expression anglaise, entre autres.
Les conditions générales à remplir pour faire acte de candidature, ainsi que la composition du dossier, le programme, les horaires et les modalités de déroulement des épreuves écrites sont disponibles au ministère et dans les délégations régionales de la Fonction publique. Le site Web du Minfopra propose également toutes les informations nécessaires. Seuls les dossiers de candidature complets seront reçus contre récépissé. Pour ce qui est de Yaoundé, les candidatures sont à déposer au Minfopra à la direction du Développement des ressources humaines de l’Etat. Plus précisément au service des concours directs et de bourse au 4e étage portes 405 et 409. Les autres candidatures seront reçues dans les délégations régionales de ce département ministériel. Le ministre Joseph LE a tenu à rappeler que, sera rejeté tout dossier incomplet, en retard, ou dont les pièces sont signées dans un commissariat de police. De même, il est précisé que les pièces légalisées par une autorité administrative, municipale ou judiciaire doivent être datées de moins de trois mois à la date du dépôt des dossiers. Après le recrutement annoncé de 3000 instituteurs au ministère de l’éducation de Base, voici une autre bonne nouvelle pour les jeunes en quête d’emploi. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps