Economie

Route Ebolowa-Akom II-Kribi : les travaux lancés

L’entreprise est sur le terrain depuis quelques jours afin de bitumer près de 180 km de route pour un montant de plus de 123 milliards de F.

Les travaux routiers reliant les villes d’Ebolowa et Kribi, en passant par Akom II, ont démarré il y a quelques jours. L’entreprise italienne, ICM-Construction Limited en charge de travaux de cette route longue de 179,25 kilomètres est déjà sur le terrain. Durée des travaux ainsi lancés,  36 mois. 
En ce moment, les engins sont en train de dégager les abords du tronçon d’Ebolowa-Akom II pour faciliter le bon déroulement des travaux. Selon les responsables du ministère des Travaux publics (Mintp), le travail a débuté après la signature, il y a quelques mois, du contrat liant l’Etat du Cameroun à son partenaire dans le cadre de la construction de ce projet. Notre source indique que le montant du contrat  commercial signé avec l’entreprise italienne est de 128, 3 milliards de F. 
Pour ce qui est des travaux proprement dits, ils s’effectueront simultanément sur deux tronçons : Ebolowa-Akom II (81,6 km) et Akom2- Kribi (80 km). Outre le bitumage, 17 ouvrages d’art, trois stations de pesage et deux stations de péage seront construits  le long de cette route. Mais d’une manière générale, la construction de cette voie va se faire en plusieurs étapes. Compte tenu des pluies qui arrivent, il sera d’abord question pour le moment, de maintenir la route, actuellement en terre, dans un bon état d’exploitation. Concernant l’exécution de ces travaux, ICM-Construction  a engagé un sous-traitant pour leur réalisation. Par ailleurs, la ville d’Ebolowa bénéficiera d’une voie de contournement de 1, 38 kilomètre et la cité  d’Akom II sera reliée à cet axe par une bretelle de 4 kilomètres. 
Comme retombées économiques, l’on note que cette route est d’une importance capitale à l’économie et au développement socio-économique de la région et de l’ensemble du pays. Elle va desservir le port en eau profonde de Kribi et facilitera  la circulation des biens et services en matière d’importation et d’exportation dans la sous-région et dans le monde. Autre avantage,  elle permettra aux populations riveraines  de mieux s’épanouir dans la création de richesse.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps