Contrôle des visites techniques : les forces de l’ordre mieux équipées

Mercredi dernier, le ministre des Transports leur a remis des Smartphones dotés d’une application mobile capable de présenter en détail l’état du véhicule.

Les automobilistes possédant une vignette de visite technique truquée risquent gros ces jours. Un nouveau système de contrôle d’authentification desdites vignettes est en place au Cameroun depuis le 16 avril dernier. Si jusqu’ici, certains arrivaient encore à rouler aisément avec un vieux véhicule et une visite technique à jour, c’est parce que les forces de l’ordre ne possédaient pas encore un matériel de contrôle adéquat. Depuis mercredi, 13 mai, les hommes en tenu sont désormais mieux équipées pour effectuer lesdits contrôles. Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a remis aux responsables de la Délégation générale à la Sûreté nationale (Dgsn) et à ceux de la Gendarmerie nationale, des dispositifs de contrôle mobile. Notamment des Smartphone dotés d’une application mobile servant à détecter les vignettes de visite technique frauduleuses. En leur remettant ce matériel, le ministre des Transports a expliqué que l’activité de contrôle des visites techniques au Cameroun était sujette à de nombreux dysfonctionnements. « Ce processus était marqué par des manquements et insuffisances liés en majeure partie au problème de sécurisation du processus du contrôle technique et de la délivrance de la vignette de visite technique. Donnant ainsi lieu aux pratiques telles que l’émission frauduleuse des vignettes de visite technique automobile, au trafic des vignettes de visite technique automobile et à la contrefaçon des vignettes de visite technique automobile », a-t-il déploré. Il a également ajouté que des dysfonctionnements liés à l’activité de visite technique sont à l’origine de 20% des accidents de la circulation routière et engendrent aussi un manque à gagner annuel évalué à un milliard de F dans les caisses de l’Etat.  


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Le directeur des Transports routiers, Divine Nkendong Mbamone a expliqué que l’appareil mobile qui vient d’être remis aux force de l’ordre est muni d’une application dans laquelle, on peut introduire le numéro d’immatriculation et en temps réel, les informations du véhicule sont déroulées. Comme autre procédé, on peut scanner la vignette de la visite technique et toutes les informations du véhicule s’affichent. « Nous avons vu des automobilistes qui changent leurs roues avant de passer à la visite technique, après le contrôle, ils reprennent les roues usées. Lors des contrôles, ils ont leur visite technique à jour, or, le véhicule est en mauvais état. Que ce type d’usager sache qu’il est désormais impossible de procéder ainsi. Car le Smartphone donne tous les détails de l’état du véhicule lors de la visite technique jusqu’aux photos. Il faudra donc expliquer pourquoi le véhicule a changé d’aspect physique », a prévenu le directeur des Transports. Les automobilistes véreux risquent de lourdes sanctions.


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category