Fête nationale : prise d’armes spéciale à la gendarmerie

La cérémonie qui avait pour cadre la cour d’honneur des services centraux était présidée par le général de brigade, Daniel Njock Elokobi, le 20 mai dernier.

La cérémonie de prise d’armes spéciale organisée dans toutes les casernes militaires du Cameroun a bien eu lieu au secrétariat d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie nationale (SED/GN), le 20 mai 2020. La rencontre que présidait le général de brigade, Daniel Njock Elokobi, par ailleurs directeur central de la coordination, représentant le SED/GN, avait pour cadre la cour d’honneur des services centraux de la Gendarmerie nationale
En seulement quelques minutes, la Gendarmerie nationale a rendu hommage à la nation, à travers faits et gestes militaires. Il est exactement 10 h et le ton est donné par le commandant des troupes, le capitaine Junior Oyono Ebengue, pour une levée spéciale des couleurs. A défaut de la parade militaire au boulevard du 20 mai pour la cérémonie de la fête de l’Unité nationale, la célébration est plutôt faite d’une autre manière : brève, sobre mais fortement symbolique. Cette levée spéciale des couleurs fait partie des honneurs que la Gendarmerie rend, entre autres, à la nation, aux personnalités du pays et aux symboles nationaux. Pas de repas de corps, ni parade militaire, le contexte sanitaire marqué par la Covid-19 impose ses règles. 
Des piquets d’honneurs, les éléments de la musique de la Gendarmerie nationale, les chefs services et quelques officiers. Les participants à cette cérémonie ont été limités dans le respect scrupuleux de la distanciation sociale. Ici, ils ont appliqué la distance « para », qui correspond à la longueur des deux bras tendus. Contrairement aux habitudes traditionnelles de l’armée militaire, le commandant n'a pas serré la main à ses troupes. Par un simple regard et à distance, il a passé en revue ses camarades. 
Pour le directeur central de la coordination, Daniel Njock Elokobi, la Gendarmerie nationale reste en éveil malgré l’absence de manifestations habituelles en rapport avec la célébration du 20 mai. Depuis la survenue de la pandémie, la Gendarmerie nationale est aux aguets pour apporter sa réponse à la lutte. De la sensibilisation à la phase de riposte, de multiples opérations sont menées sur l’ensemble du territoire national tant pour le maintien de l’ordre et la paix que pour limiter la propagation de la Covid-19 qui sème la mort dans le monde entier.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category