Société

Maroua : dans la sobriété

Bien que sous le signe du confinement, la fête du ramadan a été célébrée avec joie à Maroua.


Le champ de prière du quartier Dougoï, principal lieu du recueillement des fidèles lors des fêtes musulmanes est resté fermé le jour de la fête de fin de ramadan. C’est l’une des prescriptions faites quelques jours auparavant par le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord ; une mesure qui va dans le sens de la lutte contre la pandémie du coronavirus. Dans la même veine, les grandes mosquées des quartiers, autrement appelées « mosquées du vendredi » avaient pour interdiction d’accueillir les fidèles. Pour l’essentiel, les prières ont été faites en familles, avec le strict respect de la distanciation et les autres mesures sanitaires édictées par les autorités gouvernementales. Midjiyawa Bakari, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, a prié en famille dans sa résidence. Modibo Hayatou Mal Dalil, imam de la grande mosquée de Dougoï a prié chez lui, tout comme Sa majesté Bakary Bouba, lamido de Maroua, par ailleurs guide spirituel de la communauté musulmane de Maroua. Partout, les fidèles musulmans ont élevé des prières vers Allah, « le clément et miséricordieux » afin qu’il extirpe de ce monde le coronavirus.
Si dans les places publiques on a salué la distanciation des fidèles lors des prières, tel n’a pas toujours été le cas lors des réjouissances qui suivent généralement la prière marquant la fin du jeûne. Des poignées de mains distribuées çà et là ; des gens entourant des plats de nourriture tels des essaims d’abeilles… Les populations ont pratiquement ignoré que les mesures barrières contre le Covid-19 ne sont pas encore levées. Certes, il n’y a pas eu de grands espaces de distraction à l’instar des courses hippiques qui généralement font foule, mais les jardins publics de la ville ont accueilli de nombreuses colonies de visiteurs venus immortaliser la fête à travers des séances de photographies. En somme, à Maroua, la fête a été bien célébrée malgré le confinement.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps