Société

Dschang : l’hôpital de district se dote d’un respirateur

Le don du maire Jacquis Kemleu vise à une meilleure prise en charge des patients atteints d’une forme grave du Covid-19.

L’hôpital de district de Dschang est désormais mieux paré pour la prise en charge des patients atteints d’une forme grave du Covid-19 (cas par exemple de détresse respiratoire). Le lundi 18 mai dernier, le maire de Dschang, Jacquis Kemleu a fait un don à cette formation sanitaire d’un respirateur et d’un défibrillateur automatique (appareil qui sert à surveiller les battements du cœur et contrôler les troubles de son rythme qui sont souvent à l’origine d’un arrêt cardiaque). Ce geste intervient après celui de l’unité mobile de secours le 06 avril dernier et d’un réseau d’adduction en eau potable par forage de plus de 100 mètres de profondeur pour un débit de 6000 litres d’eau par heure le 29 avril 2020. Selon le donateur, ce don d’une valeur de 20 millions de Fcfa est une contribution personnelle à l’effort collectif afin que cet hôpital renforce son plateau technique et améliore la qualité des soins et des prises en charge, pendant et après cette crise sanitaire qui mine le Cameroun. 
« Je m’étais rendu compte que nos hôpitaux développeraient des faiblesses devant des cas probants de malades atteints d’une forme grave du Covid-19, des cas de patients ne pouvant plus respirer par eux-mêmes à leur arrivée en réanimation », confie le magistrat municipal qui dit pouvoir compter sur le personnel médical pour en faire bon usage. Le directeur de l’hôpital de district de Dschang, Dr Joseph Fondop est une fois de plus heureux de recevoir un énième don du maire de Dschang. « On n’aura pas raison de ne pas faire respecter notre slogan, c’est-à-dire : la santé des patients est notre priorité », confie le médecin qui promet d’utiliser cet équipement à bon escient. Le Dr Joseph Fondop appelle les autres élites à emboîter le pas au donateur afin de doter l’hôpital de district de tous types d’équipements pour assurer la prise en charge optimale des patients en tout type de soins.
Le préfet Godlive Mboke Ntua qui présidait la cérémonie, se réjouit également de ce don. « Hier on n’avait pas de respirateur à Dschang. Aujourd’hui, on en a. On peut dire merci au donateur. En ces temps de Covid-19, on sait le rôle que jouent les respirateurs lorsque les malades atteignent le niveau où l’oxygène est vraiment nécessaire. Si à ce moment-là, vous n’avez pas de respirateurs à côté, vous mourrez. Aujourd’hui, on est sûr que si ça arrive, on a la capacité de donner une chance de vie à ceux qui vont atteindre ce niveau. Ma satisfaction est totale », clame, le chef de terre du département de la Menoua. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps