Société

Douala fait le grand ménage

Désinfection des espaces et installation des dispositifs de lavage des mains au menu des préparatifs dans les établissements.

Désinfection des salles de classe, installation des dispo- sitifs de lavage des mains, désherbage, réaménagement des espaces de cours pour respecter la mesure gouvernementale de distanciation physique qui prescrit 50 élèves par salle et donc aussi réaménagement des emplois de temps, etc. Cette dernière semaine avant la reprise des classes le 1 er juin 2020 est très chargée pour les établissements d’enseignement, du primaire au supérieur à Douala. En effet, avant d’accueillir les élèves en classe d’examen et les étudiants, l’heure est au grand ménage pour garantir une sécurité sanitaire à ceux qui reprennent le chemin de l’école, en pleine pandémie de Covid-19. Et les établissements ne sont pas seuls dans ces préparatifs. Les collectivités territoriales décentralisées sont également impliquées. C’est le cas de la municipalité de Douala 5e qui depuis le 26 mai dernier, s’est lancée dans la désinfection de plusieurs établissements publics comme privés de son arrondissement. Pareil à Douala 1 er où en plus de l’assainissement des espaces de cours, l’heure est également à l’installation de dispositifs de lavage et au désherbage des enceintes scolaires. Toujours dans le sens de l’apport des acteurs externes à la communauté enseignante, le lycée Joss par exemple a reçu mardi un don en matériel de lutte anti-Covid des mains des anciens élèves de la « promotion 80 ». Don dans lequel on retrouvait des masques, qui seront distribués aux apprenants. Côté enseignement supérieur, à l’université de Douala (UDla) plus exactement, les préparatifs couvrent une batterie d’actions, notamment sur le plan de l’hygiène et de la salubrité, avec deux phases : avant et après le début des cours. C’est dans ce cadre que le rectorat procède à une désinfection de tous les campus de l’UDla. Auparavant, le personnel interne, qui sera chargé de mettre en œuvre les mesures d’hygiène et de salubrité au quotidien après la reprise, a suivi une formation donnée par les équipes de la délégation régionale de la Santé pour le Littoral et du centre médico-social de l’université de Douala. Des dispositifs de lavage des mains seront installés ainsi que des mécanismes pour l’utilisation des gels hydro-alcooliques, des masques seront distribués à tous les étudiants. Autre action, c’est celle d’information et de sensibilisation des apprenants. Les Instituts privés d’enseignement supérieur (Ipes) ne sont pas en reste. A l’Institut universitaire de la Côte par exemple, en plus des actions citées plus haut, on prévoit notamment des tapis trempés dans de l’eau de javel à l’entrée des bâtiments pour le nettoyage des chaussures .

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps