Economie

Financement du budget : 35 milliards de F de nouveau mobilisés

C’était au cours de l’émission d’obligations du trésor assimilables qui s’est déroulée mercredi dernier sur le marché de la Beac.

201,7 milliards de F. C’est la cagnotte déjà mobilisée par le Cameroun sur le marché monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). De 166,7 milliards de F mardi encore, cette enveloppe a été portée à ce montant mercredi 27 mai dernier au terme d’une nouvelle adjudication des obligations du trésor assimilables (OTA). « C’est une opération qui s’est très bien déroulée. Nous avons eu des souscriptions pour 55 milliards de F mais nous n’avons retenu que 35 milliards de F. Ce qui porte donc à plus de 200 milliards l’enveloppe mobilisée par le Cameroun sur le marché de la Beac», indique Samuel Tela, directeur de la trésorerie à la direction générale du Trésor, et de la coopération financière et monétaire. Il s’agissait en fait de l’abondement (reprise des souscriptions) de l’émission du 08 avril dont la maturité était de cinq ans et le taux de rémunération fixé à 5,7%. Opération au cours de laquelle le Cameroun avait alors levé 71 milliards de F. D’après le communiqué de la Beac du 19 mai dernier annonçant cette nouvelle opération du Cameroun, le volume d’émissions oscillait entre 20 et 35 milliards de F. Et le Cameroun a eu des souscriptions au niveau de ses espérances, témoignant ainsi la crédibilité de l’Etat auprès des investisseurs que sont en l’occurrence, les spécialistes en valeurs de trésor (banques commerciales, entre autresà.
Notre source au ministère des Finances renseigne par ailleurs qu’à la date de mercredi 27 mai, une autre opération d’obligations de trésor d’une maturité de sept ans avec un taux d’intérêt de 6,5% était prévue pour le compte du deuxième trimestre. Mais pour « des raisons stratégiques », elle a été reportée à juin prochain. La date n’a pas été dévoilée. Il restera donc moins de 20 milliards de F à récolter pour le compte de l’exercice 2020 durant lequel le Minfi avait planché pour une levée des fonds de 220 milliards par voie d’OTA. Une enveloppe qui devrait contribuer à la réalisation ou la finalisation des projets dans plusieurs secteurs dont celui des routes (63,2 milliards), de l'eau et l'énergie (38,3 milliards), des infrastructures sportives (73, 5 milliards) ; et de la santé (45 milliards de F). 
Par ailleurs, renseigne M. Tela, le Cameroun va continuer de recourir aux bons de trésor assimilables (BTA) qui seront remboursés avant la fin de l’année au plus tard. La semaine prochaine d’ailleurs, une opération de ces titres publics est prévue.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps