Riposte économique au Covid-19 : les patrons d’Afrique centrale pour plus de solidarité

C’est la principale résolution prise au terme d’une réunion par vidéoconférence tenue récemment.

Un communiqué de presse de Célestin Tawamba, président en exercice de l’Union des patronats d’Afrique centrale (Unipace) publié le 22 mai dernier informe l’opinion sur la tenue d’une vidéoconférence de cette instance récemment. Plusieurs responsables d’associations de patronat de la sous-région, mais aussi le spécialiste principal des activités employeurs  au sein du Bureau du BIT pour l'Afrique centrale ont pris part aux travaux. La rencontre avait en fait pour objectif de faire le point des situations sanitaire et économique de la crise du Covid-19 dans la sous-région. Il en ressort que, « sur le plan économique, les mesures de restriction ont eu un impact négatif important sur l'essentiel des secteurs économiques. Elle a également permis de relever les fortes inquiétudes des patronats d'Afrique centrale en l'avenir de nos économies, et à la menace forte qui pèse sur l'emploi », renseigne le communiqué de presse. L’Union fait aussi le constat que cette crise arrive au mauvais moment car elle intervient dans un contexte où la sous-région est en plein dans la mise en œuvre d’un programme d'ajustement économique et financier avec le FMI. 
Au terme de la réunion, l’Unipace « constate que la gouvernance économique de la sous-région reste problématique et pose un sérieux problème quant à la gestion de la crise; relève l'inefficacité et l'insuffisance des mesures d’urgences prises par les Etats de la CEMAC ; mesure l'impact négatif considérable qu'aura la crise sur le budget des Etats en raison de la forte dépendance des économies au pétrole, dont les cours ont fortement chuté ». Elle lance donc un  appel aux partenaires techniques et financiers, ainsi qu'aux bailleurs de fonds pour qu'ils consentent un appui exceptionnel aux Etats et en direction des entreprises. L’Unipace invite aussi tous les patrons et entrepreneurs de la sous-région à une démarche solidaire pour la mise en œuvre et le développement d'une économie circulaire dans la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC). Au final, les membres de l'Unipace ont retenu l'urgence pour les autorités de la CEMAC de travailler de concert avec les organisations patronales, à travers un dialogue direct, pour préparer les mesures efficaces de soutien aux économies, face au choc économique lié à la crise du Covid-19, et pour véritablement entamer le processus d'intégration sous-régionale. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category