Régions

Santé : un groupe électrogène pour Laquintinie

Le générateur offert le 31 mai par la sénatrice Armande Din Bell permettra de pallier les multiples coupures d’énergie électrique.

Quatre millions de F. C’est la valeur financière du groupe électrogène offert le 31 mai 2020 à l’hôpital Laquintinie de Douala par la sénatrice Armande Din Bell. Le générateur électrique a été réceptionné par le directeur de cette formation sanitaire, le Pr Louis Richard Njock. Ce geste salvateur de la sénatrice arrive dans un contexte marqué par les coupures et délestages de l’énergie électrique, réguliers dans la cité économique. Une situation qui a des conséquences négatives sur le fonctionnement de la formation sanitaire. Dans ces conditions, difficile de travailler surla sérénité. L’arrivée de ce groupe va davantage booster les performances des personnels appelés à fournir plus d’efforts en ces temps de lutte contre la pandémie du coronavirus. A côté de ce groupe électrogène, les femmes présentes à la maternité de Laquintinie ce 31 mai ont également bénéficié de l’élan de générosité et de solidarité d’Armande Din Bell. En cette journée consacrée à la fête des mères, elle leur a remis 300 pagnes. Les infirmières quant à elles ont reçu leur cadeau. Des cartons de savon, des sacs de riz, de l’huile végétale et du sucre faisaient partie du don de la sénatrice. L’hôpital de district de Bonassama, dans l’arrondissement de Douala 4e, et son personnel ont aussi retenu l’attention de la bienfaitrice. Ici, le matériel a été renforcé. La sénatrice Armande Din Bell a offert 40 matelas, 40 draps, des blouses pour les médecins, des masques, des gels hydro alcooliques, du savon entre autres. Un appui qui va à coup sûr renforcer les capacités de fonctionnement de cette formation sanitaire, pour le plus grand bien des patients .

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps