Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Politique

Reprise des classes : le gouvernement exprime sa satisfaction

Le sujet et d’autres, d’actualité, étaient au centre de la visioconférence présidée hier matin par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

« Les rapports préliminaires qui m’ont été transmis à ce jour à ce sujet par les ministres compétents et les autorités administratives qui sont sur le terrain, indiquent que la reprise des enseignements est effective dans toutes les régions de notre pays. Dans l’ensemble, les enseignements se déroulent dans le calme et la sérénité ». Ainsi s’exprimait le Premier ministre, chef du gouvernement hier en début de matinée. Joseph Dion Ngute présidait à partir de son cabinet au 6e étage de l’immeuble abritant ses services, la visioconférence hebdomadaire avec certains membres de son équipe. Quatre principaux sujets étaient au cœur de cet échange. Quatre jours après la réouverture des écoles, après une interruption d’un peu plus de deux mois pour cause de pandémie de coronavirus, il était donc question pour le Premier ministre et les chefs des départements ministériels concernés, de faire le point de cette activité qui concerne exclusivement les classes d’examen, selon les instructions du président de la République et qui s’est du reste déroulée en deux phases. D’abord lundi dernier pour les élèves de terminales dans le sous-système francophone et « Upper six et Class six » pour ce qui est du sous-système anglophone. Puis hier pour leurs camarades des classes de premières et troisièmes chez les francophones et « Form five ». Quant aux étudiants des universités, grandes écoles et autres centres de formation, ils ont retrouvé les amphithéâtres et les salles de cours lundi dernier. Occasion donc pour le chef du gouvernement de féliciter les différents acteurs (membres du gouvernement et les autres administrations) impliquées pour toutes les dispositions qui ont été prises, conformément aux instructions du président de la République pour permettre d’assurer la rentrée des élèves et des étudiants à la date fixée.
La situation des Camerounais encore bloqués à l’étranger du fait de la fermeture des frontières a également été évoquée par le ministre des Relations extérieures. Joseph Dion Ngute a précisé dans son propos liminaire qu’il s’agit là d’ « un sujet d’une grande sensibilité dans la mesure où il touche à l’image et la crédibilité de notre pays à l’échelle internationale ». Il est donc question de trouver des voies et moyens pour procéder au retour de ces compatriotes au bercail, conformément aux directives du chef de l’Etat. Les échanges d’hier ont été ouverts par la communication du ministre de la Santé publique sur la situation de la pandémie au Cameroun. Par ailleurs, le gouverneur de la région du Centre a été interpellé par le Premier ministre, chef du gouvernement sur la situation des personnes mises en confinement dans les centres dédiés, installés dans son territoire de commandement, et particulièrement à Yaoundé où six centres de prélèvement supllémentaire ont été ouverts. 

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps