Lutte contre le Covid-19 en Afrique centrale : 7,6 milliards offerts par la BAD

Ce don a été accordé le mardi, 2 juin dernier, par la Banque africaine de Développement à l’instance sous régionale et à deux pays.

A la date du 3 juin 2020, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) comprenant le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la Guinée équatoriale et le Tchad, avait enregistré 13 177 patients infectés au covid-19 pour 322 décès et 5 419 guéris. C’est donc pour aider ces pays à faire face à la situation que le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé, le 2 juin dernier, un financement de 13,55 millions de dollars américains, soit un peu plus de 7,6 milliards de F, à la sous-région. Et une partie de cette enveloppe est spécialement destinée à la République démocratique du Congo (RDC) où on comptait, à la date susmentionnée, 3 325 cas confirmés de Covid-19 dont 72 décès et 482 guéris.
De manière détaillée, cet appui financier de la Banque comprend un don de 10,88 millions de dollars (environ 6,367 milliards de F) en faveur de la CEMAC, issue de l’enveloppe régionale de la 14e reconstitution du Fonds africain de développement (FAD-14). En outre, l’assistance de la Banque comporte un don du FAD de 1,22 million de dollars (un peu plus de 714 millions de F) en faveur de la RDC, ainsi que deux dons en faveur du Tchad : de 330 000 dollars (175,5 millions de F) du FAD et de 1,12 million de dollars (655,7 millions de F) du pilier III de la Facilité d’appui à la transition (FAT).
Il est question, grâce à ces financements d’assurer pour ces pays bénéficiaires, la fourniture d’équipements de protection aux agents de santé, la mise à disposition de kits sanitaires et de kits de test, la fourniture d’ambulances médicalisées aux structures sanitaires. Il est également prévu la formation des agents communautaires pour la recherche et le suivi des contacts et la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention. L’appui aux structures de santé pour la prise en charge des cas, notamment sévères, n’est pas en reste. Un soutien à la résilience des systèmes de santé et des populations au Tchad, en RDC et en République centrafricaine est également inclus dans le programme ainsi que la rénovation et l’équipement des laboratoires et centres de santé, entre autres.
Selon le communiqué de la BAD, toutes ces activités seront mises en œuvre par l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC), en collaboration avec l’OMS. Objectifs : amélioration de la prévention et le renforcement du contrôle de la pandémie de Covid-19 en Afrique centrale ; amélioration des capacités techniques et opérationnelles des institutions sanitaires ; et renforcement de la résilience des populations et une meilleure coordination pour la gestion du Covid-19.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category