Société

Reprise des cours : Le tour des 1ère, 3e et Form V

Sur l’ensemble du territoire national, les élèves de ces niveaux d’études ont rejoint les tables bancs depuis hier.

Les élèves des classes de Troisièmes et Premières ont repris le chemin de l’école. Hier jeudi au lycée de Tsinga à Yaoundé, l’établissement vide depuis plusieurs semaines a accueilli des milliers d’élèves. Après les classes de Terminales qui ont recommencé leurs cours lundi dernier, c’est aux cadets des autres classes d’examens de renouer avec les bancs. 
Dès 8h, silence de mort dans la cour du lycée de Tsinga. Plus un seul élève ne traîne dehors. A quelques mètres du portail central, ce sont les bureaux de l’administration de l’établissement. Dans les couloirs, le proviseur du lycée, Mme Anderonke Mouyinotou, multiplie les allers et venues. Comme d’habitude, ce chef d’établissement veille à la discipline. Avec le contexte marqué par la pandémie du Covid-19, la responsable a intégré dans ses missions de contrôle, le respect des mesures barrières. Munie de quelques bouteilles de la solution hydro-alcoolique, elle sert les enseignants et visiteurs qui passent de temps en temps à sa portée.
Devant chaque salle de classe, un seau d’eau avec un morceau de savon sont disposés. Le dispositif est destiné au lavage de mains avant l’accès à la salle, mais aussi avant et après avoir touché à la craie. « Cela est valable aussi bien pour les élèves que pour les enseignants », assure Dr Issoufa Linjuon, surveillant général au lycée de Tsinga.
Immersion dans une salle de 3e allemand. Ici, 24 élèves constituent l’effectif. Après une période de trêve assez longue, la reprise des cours est plutôt timide. Néanmoins, le fait de segmenter la classe qui avait en temps normal environ 90 élèves a impacté sur l’interactivité entre les élèves et l’enseignant. « Avec seulement 24 élèves dans ma salle de classe, le cours évolue très rapidement. Les élèves assimilent vite », relève l’enseignant d’anglais, Roland Anang. 
Discipline et responsabilité : ces deux éléments sont les mots d’ordre durant cette période. La séquence étant relativement courte, l’enjeu pour les élèves est à la fois d’assimiler les cours qui seront dispensés, mais surtout de respecter scrupuleusement les mesures sanitaires. « Tout a été organisé de façon à ce que nous puissions achever les cours, jusqu’aux examens officiels à l’abri de toute contamination », rassure le chef de l’établissement.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps