Cuba: dernier hommage à Castro

Les restes de l’ancien président ont été enterrés hier à Santiago de Cuba.

Cuba a officiellement dit adieu hier à Fidel Castro. Conformément à ses dernières volontés, les cendres du « Commandante » ont été enterrées à Santiago de Cuba, en présence d’un cercle restreint de dignitaires cubains et étrangers triés sur le volet. Les cérémonies de dimanche étaient le point culminant du deuil national de neuf jours décrété après le décès de Fidel Castro, le 25 novembre dernier, à l’âge de 90 ans. C’est au cimetière de Santa Ifigenia à Santiago de Cuba que celui qui a dirigé Cuba pendant près de 50 ans repose désormais aux côtés d’autres héros nationaux dont José Marti, père de l’indépendance de Cuba.
Pour accompagner le Lider Maximo dans sa dernière demeure, outre  les dizaines de milliers de Cubains, des personnalités publiques venues principalement d’Amérique latine ont fait le déplacement. Pendant l’éloge funèbre, l’actuel président cubain, Raul Castro qui n’est rien d’autre que le frère du défunt, s’est engagé à « défendre la patrie et le socialisme ». Mais il a également annoncé « qu’aucune place ou rue ne porterait le nom de Fidel Castro » conformément à la volonté de ce dernier. «Le leader de la révolution rejetait toute manifestation du culte de la personnalité et a été constant dans cette attitude jusque dans ses dernières heures», a expliqué Raul Castro.
Toujours est-il que d’après de nombreux observateurs, il serait difficile d’effacer l’image de Fidel Castro de l’esprit des Cubains, tant son parcours, sa vie et son combat sont liés à son pays. Il a dirigé Cuba de 1959 à 2006. Fidel Castro a ainsi forgé le destin de son pays et défié la superpuissance américaine pendant près de 50 ans.  Au demeurant, pendant les neuf jours de deuil national, les autorités et les médias d’Etat ont répété à l’envi que l’enjeu était désormais de pérenniser le legs du père de la révolution socialiste. Fidel «a démontré (…) qu’on peut renverser tout obstacle, menace, soubresaut dans notre détermination à construire le socialisme à Cuba», a déclaré Raul Castro.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie