Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Culture

Archives nationales : des leçons à tirer de la pandémie

Au cours de la Semaine internationale, il a été recommandé une documentation efficiente sur le Covid-19 pour que les générations futures comprennent l’ampleur de la situation actuelle

Du 8 au 14 juin dernier, le Cameroun a célébré la 13 e édition de la Semaine internationale des Archives. Et ce, dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19. Et pour sceller d’une empreinte nationale cette commémoration, le thème a été actualisé : « Renforcer les sociétés du savoir pour faire face aux enjeux de la décentralisation dans un contexte de la pandémie à Covid-19 ».

A l’occasion des célébrations locales, Bidoung Mkpatt, ministre des Arts et de la Culture (Minac), avait procédé au lancement des activités qui se sont achevées dimanche dernier. C’était en présence du directeur des Archives nationales du Cameroun, Dr Esther Olembe et des différents acteurs du domaine. Lors de sa déclaration de circonstance, le Minac a convié tous les membres de la chaîne des archives à œuvrer en synergie pour la conservation des données liées à la pandémie de Covid-19. Un combat que le Cameroun mène sans relâche. Car d’après le Minac, cette pandémie impose de nouvelles méthodes de travail et crée de nouvelles modalités de transactions informationnelles entre organisations, fondées principalement sur l’usage des technologies numériques. « Le traitement informationnel en cette période difficile de Covid-19 contraint aux adaptations et habiletés nouvelles en matière de collecte, de classement et de conservation pérenne, de communication opportune des décisions et des actions prises qui aideront les générations futures à comprendre l’ampleur de cette pandémie », a indiqué Bidoung Mkpatt. D’où la nécessité d’un dispositif de veille informationnelle. Celui-ci est d’ailleurs en train d’être développé aux archives nationales du Cameroun. L’objectif est d’orienter es- sentiellement à la collecte des informations autour du Covid-19. Une base des données nationales sur tout ce qui est fait autour et sur la pandémie. Comme l’a souligné le Dr Esther Olembe, dans nombre de pays du monde, c’est chacun qui essaie de s’organiser au mieux pour trouver des solutions à cette pandémie et toutes ces solutions se fondent essentiellement sur l’information. « Si nous ne disposons pas d’une bonne information, si nous ne collectons pas tout ce qui se fait aujourd’hui, il nous sera difficile demain de prendre de bonnes décisions autour de cette pandémie. Mais surtout de faire face à des pandémies à venir. Ce n’est pas la dernière », a confié le directeur des Archives na- tionales. D’après elle, il est plus qu’important aujourd’hui de conserver toutes les pratiques sur ce que nous produisons, que ce soit des savoirs endogènes ou ceux de la pharmacopée. Toutes les connaissances autour de cette pandémie serviront plus tard à faire face à d’autres difficultés de cette nature.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps