Politique

Lutte contre le Covid-19 : les Nations unies saluent la stratégie camerounaise

Arrivée en fin de séjour, Mme Allegra Baiocchi, coordonnateur-résident s’est félicitée des efforts déployés par le président de la République au cours d’une audience hier avec le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Trois principaux sujets au menu de l’audience accordée hier matin par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute à Mme Allegra Maria Del Pilar Baiocchi, coordonnateur-résident des Nations unies au Cameroun arrivée en fin de séjour. En tête, l’inévitable crise sanitaire que traverse le monde entier depuis plusieurs mois en raison de la pandémie du coronavirus. En témoin privilégiée des efforts déployés par le président de la République, et mis en œuvre par le gouvernement depuis le mois de mars dernier, Allegra Baiocchi n’a pas caché sa satisfaction sur la stratégie camerounaise : « Nous avons constaté au niveau du Cameroun une forte amélioration de la décentralisation des services, en matière de testing, de laboratoires. C’est l’un des pays qui a une capacité de testing dans toutes les régions. C’est excellent », a-t-elle indiqué à la presse à l’issue de l’entretien. Pour la diplomate onusienne, tout est aujourd’hui dans le suivi par les populations des mesures édictées par les pouvoirs publics et les autorités sanitaires internationales. « Aujourd’hui, la réponse est là, le testing est là, la prise en charge est là. Ce qui doit changer aujourd’hui c’est le comportement des populations qui doivent écouter les messages que l’on essaie de faire passer tout le temps et changer les pratiques et les comportements en appliquant rigoureusement les mesures barrières : lavage des mains, port du masque, respect de la distanciation sociale », a souligné Mme Allegra Baiocchi.
Deuxième centre d’intérêt de sa rencontre avec le Premier ministre, chef du gouvernement, la reconstruction dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le coordonnateur-résident a rappelé que les Nations unies restent engagés aux côtés du gouvernement pour le suivi des recommandations du Grand dialogue national. Comme on le sait, cet accompagnement se fait déjà à travers le Programme présidentiel de reconstruction et de développement des deux régions dans lequel le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) joue un rôle fondamental. Une reconstruction qui avait un lien avec le troisième centre d’intérêt de Mme Allegra Baiocchi qui tournait autour de la paix. Pas uniquement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais aussi dans une région comme celle de l’Extrême-Nord. « Mon successeur et toute l’équipe des Nations unies au Cameroun vont continuer à travailler pour soutenir le gouvernement dans sa vision d’un Cameroun émergent », a indiqué le coordonnateur-résident sortant. C’est quelque peu émue qu’elle a évoqué le pays qu’elle est appelée à quitter dans les prochains jours pour accomplir la même mission en Amérique centrale : « Le Cameroun est un magnifique pays… Je quitte avec l’idée d’un pays à fort potentiel et j’émets l’espoir que la paix revienne », souhaité la diplomate avant de prendre congé.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps