Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Société

Lutte contre le Covid-19 : dispositif renforcé dans les aéroports

Désinfection et tests systématiques de passagers, décontamination des bagages sont entre autres actions posées aux points d’entrée du pays. Rappel fait hier lors du point de presse quotidien.

Le premier cas de coronavirus survenu au Cameroun le 6 mars 2020 a conduit le gouvernement à prendre des mesures précises. Le 17 mars, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, annonçait alors la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes du pays. Tous les vols passagers en provenance de l’étranger ont ainsi été suspendus, à l’exception des vols cargos et des navires transportant les produits courants de consommation. De fait, plusieurs Camerounais ont été bloqués à l’étranger. Plus de deux mois plus tard, certains d’entre eux recommencent à retourner au pays, suite aux mesures de sécurité sanitaire prises par le gouvernement. C’est en cela que s’est axée la communication du Dr Fanne Mahamat Ousman, directeur de la promotion de la santé au ministère de la Santé publique, lors du point de presse donné hier au Centre des opérations des urgences de santé publique (Cousp) de Yaoundé.
A en croire l’adjoint à l’incident manager du Cousp, « la surveillance active aux point d’entrée fait partie intégrante du plan national de riposte au Covid-19 ». Concrètement, le dispositif est renforcé dans les postes de santé aux frontières terrestres, maritimes et aériennes, ainsi qu’aux autres points d’entrée. Ainsi, « des formulaires de contrôle de passagers ont été élaborés et mis à disposition ; des cabines d’isolement temporaire pour les passagers présentant des symptômes ont été aménagés », a-t-elle relevé. Pour ce qui concerne spécifiquement les aéroports, « les passagers entrant par vols autorisés par le gouvernement subissent automatiquement un test de dépistage rapide du Covid-19 à leur arrivée ou sur présentation d’un test effectué datant de moins de 72 heures », a précisé Dr Fanne Mahamat. De la même manière, des équipes médicales assurent un suivi de ces passagers pendant quatorze jours afin de détecter les éventuels cas positifs et assurer leur prise en charge. Par ailleurs, à l’arrivée de ces vols, il est procédé à la désinfection des passagers et à la décontamination de leurs bagages.
Pour éviter tout désagrément, le directeur de la promotion de la santé recommande de s’en tenir à des mesures préventives. A savoir, appeler le numéro vert 1510 en cas de symptômes ; se laver les mains à l’eau coulante et au savon ou à l’aide d’une solution hydro-alcoolique ; se couvrir le nez et la bouche en cas d’éternuement ou de toux ; maintenir une distance physique d’au moins 1,5 m et rester à la maison autant que possible ou porter un masque de protection en extérieur.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps