Recrutement spécial de 2 000 enseignants : la gratitude des bénéficiaires

Porteurs d’un message de reconnaissance et de soutien au président de la République, ils ont été reçus par le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur hier à Yaoundé.

Une marche symbolique hier pour exprimer leur « profonde et sincère gratitude à leur bienfaiteur », le président de la République, Paul Biya, pour avoir autorisé leur recrutement dans les universités d’Etat. Comme un seul homme, la joie au cœur, le collectif des titulaires de doctorat Ph.D des huit universités d’Etat du Cameroun a pris d’assaut l’esplanade du ministère de l’Enseignement supérieur. Ils étaient porteurs d’un message de reconnaissance au président de la République pour leur enrôlement dans le cadre de l’opération de recrutement spécial de 2 000 enseignants d’universités ordonnée le 13 novembre 2018 par le chef de l’Etat.

Face au ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), le Pr. Jacques Fame Ndongo, Dr Brigitte Lekane Vomo a délivré la motion de soutien du collectif au président Paul Biya : « Nous remercions très sincèrement le président de la République, son Excellence Paul Biya pour son engagement constant en faveur du développement de l’enseignement et de la recherche du supérieur. » Moustapha Moncher Nsangou, président du collectif, a quant à lui témoigné des efforts consentis par « le père de la nation » pour la promotion et l’épanouissement de la jeunesse. D’après lui, tout est parti d’une doléance adressée au chef de l’Etat en 2017. Celle-ci concernait les souffrances et le chômage des docteurs PhD au sein des universités d’Etat. « En bon père de la nation, le chef de l’Etat dans son élan de cœur a autorisé le recrutement de 2 000 titulaires de doctorat qui devait être échelonné sur trois ans », a rappelé le président du collectif. Le processus étant toujours en cours, 1237 enseignants du supérieur ont été recrutés en 2019 et 359 autres l’ont été dans le cadre des remplacements numériques en 2020. Une nouvelle vague de 549 enseignants est en cours. « Une preuve que le gouvernement est bien ouvert au dialogue social. Le ministre d’Etat, le Pr. Jacques Fame Ndongo qui n’a pas caché sa satisfaction à l’occasion, s’est dit heureux de cette initiative qui reconnaît la mansuétude du chef de l’Etat à l’endroit de la jeunesse universitaire camerounaise .

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category