Océan : les jeunes remercient le chef de l’Etat

Ils sont venus à la préfecture de Kribi, le 26 juin dernier, remettre au préfet du département, Antoine Bisaga, leur motion de soutien au président de la République pour les nombreuses réalisations enregistrées.

Leur émotion ne saurait se cacher. Malgré le mauvais état de la route en raison des intempéries, ils sont partis de Campo pour Kribi, dire de vive voix au préfet de l’Océan, Antoine Bisaga, combien grande est leur joie pour les bonnes œuvres du président Paul Biya dans leur arrondissement. Agriculteurs, pêcheurs, étudiants, fonctionnaires, toutes les couches sociales composant la jeunesse de Campo, définie comme une jeunesse dynamique, acceptent d’accompagner le chef de l’Etat, Paul Biya, dans ses missions. « Nous irons jusqu’au bout et rien ne nous arrêtera dans cette marche vers l’émergence du Cameroun », a dit le porte-parole de la jeunesse dynamique de Campo, Maurice Yom Edjanga.

Depuis le début de l’année en cours, l’arrondissement de Campo est pour certains, « l’enfant chéri du chef de l’Etat ». Entre autres projets, la localité va bénéficier de l’extension de l’autoroute Kribi- Edéa, du bitumage de la route actuelle, longue de 75 kilomètres, reliant Campo et Kribi. Et d’après le préfet de l’Océan, le début des travaux est imminent. Et dans les prochains jours, Campo va abriter l’un des plus grands complexes agro-industriels de transformation et de production du palmier à huile en Afrique centrale. Ce projet, apprend-on, va accélérer le développement de la zone, en étant un générateur d’emplois. « Beaucoup avaient cru que tous ces projets étaient des rêves. Aujourd’hui, tous sont visibles. Le président Paul Biya est un sage », soutient Maurice Yom Edjanga. Les jeunes de Campo sont encore plus heureux. Il y a une quinzaine de jours, le chef de l’Etat a nommé un des leurs, le Pr. Mondjeli Mwa Ndjokou Motandé Itchoko, vice- doyen de la Faculté des Sciences économiques et de gestion de l’Université de Yaoundé II-Soa. Dans la lutte contre le Covid-19, Campo avait sollicité la générosité du président Paul Biya. Et son cri a été entendu. La localité a reçu des kits barrières pour empêcher la propagation du virulent virus. A ce jour, pas de cas testé positif. Autant de bienfaits du président de la République pour qu’il soit porté dans les cœurs des jeunes de Campo. Le 26 juin 2020, ils ont remis au préfet de l’Océan une motion de soutien, de remerciement et de gratitude au chef de L’Etat. « Votre colis arrivera chez son destinataire », a rassuré Antoine Bisaga aux jeunes .

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category