Missions de maintien de la paix : le Cameroun veut renforcer sa présence

Tel est le but visé par les séminaires nationaux de formation des cadres de plusieurs administrations locales lancés hier à Yaoundé

Plus que jamais, le Cameroun entend être présent sur le théâtre mondial des opérations de maintien de la paix. A ce titre, le pays veut multiplier le nombre de ses représentants au sein des organismes internationaux chargés d’assurer la résolution des conflits dans le monde. Mais cela passe par une meilleure appropriation des normes d’accession exigées par ces institutions. Les séminaires nationaux de formation organisés depuis hier à Yaoundé par le Comité interministériel mis sur pied à cet effet, visent justement à outiller les hauts cadres de la fonction publique camerounaise sur les modalités de recrutement dans ces missions. En accroissant ainsi leur nombre au sein de la fonction publique internationale, les séminaristes œuvreront au rayonnement politico-diplomatique du Cameroun. Ils permettront également la modernisation des appareils nationaux de défense et de sécurité.

Recrutés parmi les différents corps de l’administration, les 35 participants à ces travaux proviennent de la présidence de la République, des Services du Premier ministre, des ministères des Relations extérieures, de la Justice, de la Défense, de la Gendarmerie nationale, de la délégation générale à la Sûreté nationale. Ils verront leur expertise renforcée dans les quatre modules en rapport avec les catégories majeures d’opérations de soutien à la paix. Le premier module à trait à la diplomatie préventive dont l’objet est d’éviter le sur...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category