Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Economie

Emploi à l’Ouest : l’espoir malgré le Covid-19

Selon des statistiques du FNE, près de 100 jeunes ont pu s’insérer professionnellement, depuis le début de la pandémie

Une information qui permet d’entretenir l’espoir. Selon des statistiques de l’Agence régionale Ouest du Fonds national de l’Emploi (FNE), 85 jeunes ont trouvé un emploi depuis le déclenchement de la pandémie du Covid-19 dans le pays et la mise en place des mesures barrières. Dans ces recrutements, on dénombre 40% de cadres, 40% d’agents de maîtrise et 20% d’agents d’exécution. Les métiers les plus recherchés sont ceux de comptable, commercial, technicien de génie civil et les metiers de la santé. Victorine Djoumako, comptable de formation est l’exemple même de cette insertion dans des conditions difficiles. « Je suis comptable au centre de formation des agriculteurs du Noun. J’ai été recrutée dans des circonstances particulières parce qu’on était en plein confinement de la pandémie du Co- vid-19 », témoigne la jeune fille. Louise Megne Ngoufo, elle, a bénéficié d’une formation sur les techniques de recherche de l’emploi au FNE pour dénicher son travail et sa promotion actuelle de chef d’agence. Certaines structures comme la mairie de la ville ont également lancé un processus de recrutement de personnels, malgré la crise du coronavirus. Selon Roger Tafam, maire de la ville de Bafoussam, à son arrivée à la tête de cette collectivité territoriale décentralisée, il y avait un grand besoin d’une ressource humaine de qualité. Il a, par l’entremise du FNE Ouest, recruté 15 jeunes temporaires, tous des diplômés de l’enseignement supérieur, notamment des ingénieurs en informatique, pour une période de trois mois renouvelables. « Parmi ces jeunes, trois ont été sélectionnés pour le stage pré-emploi et nous avons déjà signé leurs contrats avec le FNE », confie Roger Tafam. Il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous sommes en train de voir comment réactiver dans notre garage municipal nos ateliers menuiserie, fabrication des parpaings et briques en terre cuite.

De même, la ville s’agrandit avec la voirie et à la fin des travaux de la CAN et du CHAN, nous aurons beaucoup de voies secondaires à aménager. Nous comptons sur l’accompagnement du Dg du FNE, Camille Moute à Bidias, à travers notamment le projet USEP pour permettre à de nombreux jeunes de trouver de l’emploi et pouvoir s’installer plus tard à leur propre compte. » Pour le directeur d’agence du FNE Ouest, Pierre Tekapsso, au 22 juin 2020, le bassin d’emploi du FNE a déjà pu placer 444 personnes dont 85 durant la période du Covid-19 .

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps