Digues de Maga et du Logone: avancée satisfaisante

C’est le constat fait par le Comité de Pilotage du PULCI vendredi dernier après une descente sur le terrain.
 
C’est un secret de polichinelle, les mois d’août, septembre et octobre sont marqués par la montée des eaux dans le fleuve Logone. Ce qui crée régulièrement les inondations dans la vallée du Logone. Alors, c’est pour s’assurer que les risques d’inondations ont été réduits au maximum que, vendredi dernier, les membres du comité de pilotage du Projet d’urgence de lutte contre les inondations (PULCI) ont sillonné les rives du Logone et du lac Maga. Cette descente fait suite à la cinquième session qui s’est tenue à Maroua du 21 au 22 juillet 2016. En fait, « Nous sommes sur les digues pour apprécier ce que nous avons lu dans les rapports. Nous sommes satisfaits de l’état d’avancement des travaux malgré les perturbations climatiques », explique Janvier Oum Eloma, directeur général de la planification et de l’aménagement du territoire au Minepat.
S’agissant des travaux de réhabilitation de ces digues sur les rives Logone et du Lac de Maga, projet qui bénéficie du financement de la Banque mondiale à hauteur de 54 milliards de F Cfa environ, il était prévu, pour le lot N°1, la construction de 15 km de digue-barrage de Maga. Ce qui a été fait. Quant au lot N°2 qui concerne la digue du Logone, sur les 22 km admis en réhabilitation, l’entreprise a réalisé 14 km. Pour le moment, les grands travaux sont à l’arrêt pour faute de montée précipitée des eaux. D’après Merhoye Laoumaye, coordonnateur du Pulci, « à chaque fois qu’il pleut, l’entreprise attend trois à cinq jours pour que le sol sèche avant de faire les prélèvements. Nous avons préféré arrêter les grands travaux», affirme-t-il.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie