Oral Communication : 466 candidats devant le jury

L’examen du baccalauréat général a commencé hier sur toute l’étendue du territoire par l’épreuve d’expression orale en ce qui concerne la série A bilingue.

Gina Mezing est devant les membres du jury ce lundi matin au sous centre d’examen du Lycée bilingue d’application. Elève en classe de Terminale bilingue allemand, la candidate passe l’épreuve d’Oral Communication. La discipline consiste à exposer devant le jury un sujet choisi parmi ceux présentés. Devant le jury, Mezing n’est pas très à l’aise dans cet exercice. Le premier sujet choisi ne la convainc pas. Le bout de papier qu’elle tient en main tremble. Elle a de la peine lire ce qu’elle a elle-même écrit. Pour la rassurer, les membres du jury lui proposent de changer de sujet. Pendant ce temps, le second candidat, Alhassine Hassana, se prépare pour son passage. Sans aucune crainte, le jeune garçon semble. « Clean School » est le thème qu’il a tiré au choix. J’espère que demain les épreuves me parleront comme celle d’aujourd’hui. J’ai bien exposé, et je pense avoir bien répondu aux questions des membres du jury », confie Alhassine Hassana. Après 20 minutes, le jeune garçon est libre. Mezing, elle, doit repasser devant les membres du Jury. Le stress tombé, la jeune fille a changé de thème. Cette fois, elle expose sur la question de « l’Emigration, ses avantages et ses inconvénient ». Sur ce coup, elle se sent plus à l’aise et déroule avec dextérité son exposé. « J’ai fait du mieux que je pouvais j’espère avoir convaincu le jury », dit la jeune fille d’une voix timide.


Read also : Media : Chebonkeng Calls For Professionalism

A un jet de pierre de cette salle d’évaluation, 20 autres candidats attendent dans le calme. Assis dans l’une des salles de classe, les candidats semblent stressés. Aucune communication n’est autorisée entre les candidats. D’ailleurs un surveillant y veille. Océane Kenembeni, élève en classe de Terminale bilingue chinois, se tourne les pouces. Elle s’interroge sur ce qui l’attend mais a une idée de ce qui se passe en salle d’évaluation. « Je suis un peu nerveuse parce que je ne sais pas véritablement à quoi m’attendre. Je sais qu’on doit choisir un sujet parmi trois proposés. Nous passons par ordre alphabétique en fonction des séries. Et nous sommes les derniers sur la liste puisque nous sommes en série espagnole. La pression ne fait que monter parce que la salle se vide peu à peu et nos camarades n’ont pas le droit de revenir », confie-t-elle anxieuse. 


Read also : Menace d’une troisième vague : pari sur le vaccin

Même scénario au sous centre du Collège Charles et Thérèse Mbakop. Ce sont 22 candidats du lycée bilingue de Nkol Eton qui sont concernés par cet examen. Dès 8h, le passage devant le jury a commencé. Dans la salle d’évaluation, un seul candidat est admis. Les membres du jury rassurent sur le bon déroulement de cette première rubrique qui compte pour le coefficient 1. Pour cette première journée, ils sont 466 candidats sur toute l’étendue du territoire à passer devant le jury pour cette épreuve de Oral Communication de la série A bilingue.


Read also : CHRACERH : les comptes sont conformes

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category