Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Economie

Salaire des personnels de santé : lumière sur la prime supprimée

Une allocation de 2400 F payée en doublon depuis 2002 à 4490 personnels vient d’être retirée.

Surpris. C’est le sentiment que nombre de personnels de santé ont ressentis en percevant leur salaire du mois de juillet. Il a été réduit de 2400 F. « Qui pour nous expliquer la coupe sur les salaires? Moi c’est 2300, mes collègues s’en plaignent aussi. Ou bien ça concerne seulement les médecins ?», s’interrogeait un médecin sur un réseau social vendredi dernier après un tour à la banque. C’est aussi dans un groupe que Fatou D., actuellement en spécialisation en pédiatrie au Sénégal, a également appris la nouvelle. « On a juste fait le calcul pour savoir combien on devra percevoir le moment venu, étant donné que nous sommes en attente de nos salaires depuis 2018. Nous nous sommes donc rendu compte qu’au lieu de 243.000 F, on percevra 240.600 F désormais », explique-t-elle. Sur les réseaux sociaux depuis vendredi dernier, les avis vont dans tous les sens. Un « collectif des médecins indignés » n’a pas tardé à se former. 
Mais après explications de certains médecins, notamment les plus anciens, il ne s’agit pas d’une réduction de salaire. Ce qu’il faut savoir, c’est que depuis 2002, cette prime intitulée « prime de technicité», attribuée en fonction du grade, de la catégorie et de la classe du fonctionnaire, devait être retirée des bulletins de paye de ces personnels. Parce qu’en février 2002, un décret fixant les modalités d’attribution et le montant des primes allouées aux fonctionnaires des corps de santé publique et abrogeant toutes dispositions antérieures contraires, leur accorde trois nouvelles primes. Il s’agit de la prime de technicité (elle varie entre 3000 F et 12 000 F selon la catégorie), prime santé publique (entre 10.000 et 30.000 F selon l’indice) et de la prime d’astreinte (de 6000 à 12.500 F en fonction du groupe). Les trois primes cumulées peuvent atteindre un montant de plus de 50 000 F en fonction de la catégorisation du personnel. Il est donc constaté que certains personnels percevaient à la fois l’ancienne prime de technicité et les trois autres évoquées dans le décret de 2002. « Effectivement, il y a doublon dans le paiement de cette prime, je l’ai moi-même constaté. Du coup je ne suis pas indigné. D’autant plus que je pense que quelque chose de plus bénéfique au personnel de santé se prépare.», espère un médecin en service à Kribi. 
C’est à la faveur d’une opération de déconcentration de la gestion du personnel du Minsanté, que les responsables ont constaté qu’une prime était doublement perçue par 4490 personnels de santé depuis 18 ans. C’est donc que l’attention au ministère des Finances, organe en charge de la gestion des salaires du personnel de l’Etat sera attirée, en vue de supprimer cette prime des salaires. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps