Société

Bac C, D, TI : retour au front

Près de 55.000 candidats reprennent à partir de ce matin les épreuves de physique, chimie et SVT.

Ambiance studieuse chez les Bilo’o au quartier Biteng à Yaoundé ce dimanche 2 août. Trois enfants de cette famille, tous élèves en Terminale, série Technologies de l'information (TI) doivent reprendre l’épreuve de physique reprogrammée ce lundi matin. Cahiers, livres, fascicules et autres outils scolaires occupent la grande table de la salle à manger. Les candidats font des exercices à tour de rôle sur un tableau noir, sous le regard attentif de leur mère. « Nous révisons avec les épreuves programmées la semaine dernière. Nous sommes certains que les épreuves de lundi seront dans le même style », explique l’aîné. 
Samedi aux environs de 10h, l’heure était également aux dernières révisions au Lycée de Biyem-Assi. Quelques élèves avaient investi les salles de classe pour étudier. En petits groupes ou encore seul, toutes les méthodes sont bonnes pour revoir les matières au programme lundi et mardi prochain. Serge Mba et ses camarades étudient dans la salle de 3e G2 de cet établissement. Entre révisions et commentaires, les quatre candidats au baccalauréat D espèrent que les épreuves reprogrammées ne seront pas difficiles. « Généralement, je ne m’en sors pas en physique. Par contre, avec la chimie je n’ai aucun souci. Et sincèrement, l’épreuve de la semaine dernière m’a donné quelques sueurs froides. C’est une seconde chance qui m’est offerte, c’est pourquoi je profite des explications de mes camarades qui comprennent mieux ces matières pour capter certaines formules. J’espère que ça ira cette fois-ci », fait savoir le candidat.
Les établissements scolaires sont également prêts pour la reprogrammation des épreuves. Hier matin, au Lycée général Leclerc, tout comme au Lycée d’Ekounou, les dispositions étaient déjà prises pour que tout se passe bien lundi. « Il n’y a rien de particulier à faire. Les candidats vont occuper les places mises à leur disposition la semaine dernière. Les surveillants aux examens sont là. Nous attendons juste les candidats et lundi matin, nous allons lancer cette reprogrammation des examens », a déclaré le chef de centre au lycée général Leclerc.    
Au total, 54 148 candidats seront face aux épreuves à partir de ce matin. Ils seront répartis dans 294 sous-centres d’examens à travers le pays. La région du Centre compte 16 626 postulants, le Littoral en a 15 366. 1305 prétendants sont enregistrés dans l’Adamaoua tandis que le Nord-Ouest en a 45. La reprise des épreuves de physique, chimie et de sciences de la vie et de la terre s’achève mardi sur l’ensemble du territoire national. À cause de cette reprogrammation, le début des épreuves du probatoire de l’enseignement général a été décalé d’un jour. Cet examen se déroulera ainsi du 5 au 11 août 2020. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps