Société

Limitation de transmission : les communautés encouragées

Leur forte implication dans la riposte a été saluée par le Dr Etoundi Mballa, hier au Centre des opérations des urgences de santé publique.

Les communautés ne ménagent aucun effort pour lutter contre le Covid-19. De la sensibilisation aux actions menées au quotidien dans toutes les régions du pays, cette implication pour rompre la chaîne de transmission du virus a été saluée par le ministère de Santé publique (Minsanté). Hier, au cours du point de presse quotidien sur l’évolution de la pandémie au Cameroun, le Dr Georges Alain Etoundi Mballa, directeur de la lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies au Minsanté, est longuement  revenu sur le sujet.
La troisième période opérationnelle de la riposte contre le Covid-19 consistant à contrôler la propagation du virus au sein des communautés et dans les différentes régions, il a été relevé que cette phase va également s’atteler à l’amélioration de la prise en charge des cas. Cela va se faire par la détection précoce et le traitement dans les centres spécialisés. A en croire le directeur de la lutte contre la maladie, la phase actuelle de riposte consistera surtout à atténuer les impacts sanitaires et socio-économiques de l’épidémie dans la vie quotidienne des populations. 
Le Dr Etoundi Mballa est également revenu sur l’importance du contrôle de l’évolution de la pandémie au sein des communautés. En saluant la bataille et le rôle primordial qu’elles jouent dans le cadre de la riposte, il a indiqué que leur intervention est incontournable dans la sensibilisation pour le respect des mesures-barrières. Ceci, pour la promotion de la santé et des bonnes habitudes. « Nous comptons sur vous pour vous faire dépister, encourager tous ceux qui présentent des symptômes ou qui ont été exposés, à se faire dépister dans nos sites agréés et aussi au cours des caravanes que les maires se proposent d’organiser dans tout le pays », a-t-il dit.
Par ailleurs, le Dr Etoundi Mballa est revenu sur le don spécial du chef de l’Etat, d’une valeur de près de 2 milliards de F, acheminé il y a quatre mois aux 360 communes du Cameroun. Objectif : accompagner les populations, dans le cadre du renforcement de la lutte contre le nouveau coronavirus au sein des communautés. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps