Politique

Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés : le nouveau représentant en poste

Olivier Beer a présenté ses lettres d'introduction au ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella hier à Yaoundé.

Le nouveau représentant-résident du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Cameroun, Olivier Beer a présenté ses lettres d'introduction au ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella. C'était au cours d'une audience de près d'une heure hier à Yaoundé, 
Titulaire d’une maîtrise en droit international et d’un diplôme de droit du premier cycle, successivement obtenus à l'Université catholique de Louvain ct à l’Université libre de Bruxelles. le diplomate belge a une bonne expérience des questions de gestion des réfugiés. Il a surtout une parfaite connaissance de l'environnement africain. Son parcours indique qu'il est dans les arcanes du HCR depuis bientôt deux décennies avec six pays africains parcourus. 
En provenance de la République démocratique du Congo où il était en poste depuis 2016, en qualité de représentant-adjoint du HCR, Olivier Beer avait auparavant occupé les mêmes fonctions à Bamako au Mali de 2014 à 2016. Il a également servi la cause des réfugiés africains en qualité d’administrateur de liaison au Bureau de Cape-Town, en Afrique du Sud en 2008. M. Beer avait déjà rempli les fonctions d'administrateur principal chargé de la protection au sein de la représentation du HCR d’Alger en Algérie entre 2007 ct 2008. Il était également passé par Conakry et Nzerekore en Guinée (2004 à 2007), Mais avant ce séjour guinéen, il avait déjà passé quatre ans à Nairobi, au Kenya de 2001 à 2004. Le haut fonctionnaire onusien est un polyglotte affirmé. Il parle cinq langues : le français, l'anglais, le lingala, le portugais et le néerlandais. Il remplace à ce poste, Lazare Etien Kouassi. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps