Société

Fonds spécial de solidarité : le Feicom offre plus de 6 millions de F

La remise de cet appui s’est inscrite dans une série d’activités tenues vendredi dernier au ministère de la Santé publique, sous la présidence de Manaouda Malachie.

Un vendredi surchargé pour Manaouda Malachie. En effet, le ministre de la Santé publique a tenu une série d’activités le 7 août dernier dans son département ministériel, avec au programme la remise d’un appui du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom). Sous la conduite de son directeur général, Philippe Camille Akoa, la délégation de cette structure est venue remettre au gouvernement une contribution de 6,7 millions de F, rentrant dans le fonds de solidarité mis en place dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. En recevant ce chèque, le Dr Manaouda Malachie a exprimé la gratitude du gouvernement pour cet élan de solidarité. Il s’est réjoui de ce que cette sollicitude du Feicom va aider grandement à appuyer les actions de prise en charge des patients de Covid-19 sur le terrain.
Le Minsanté a ensuite reçu en audience les députés juniors camerounais du parlement des Nations Unies. En prélude à l’organisation de leur assemblée, ces jeunes sont venus réaffirmer leur soutien au gouvernement pour la sensibilisation contre le Covid-19. Au cours de cet entretien, ils ont adressé une invitation au ministre de la Santé publique à la prochaine session des parlementaires juniors, qui se déroulera au palais des Congrès à Yaoundé, ce 29 août. Les hôtes ont par ailleurs demandé au Minsanté un appui en matériel de protection contre le Covid-19. 
Le point d’orgue des activités de cette journée de vendredi était la réception par le Minsanté de trois ambulances médicalisées, dans le cadre du plan d’urgence triennal. Selon le Dr Manaouda Malachie, ces engins seront partagés dans les régions du Littoral, du Sud et du Centre. « Elles vont permettre la fluidité et le transport de certains cas de Covid-19 vers les formations sanitaires référées », a déclaré le ministre. Les différents pans de cette journée de vendredi au ministère de la Santé publique visent tous à renforcer le dispositif de santé au Cameroun, qui est engagé à la fois contre le Covid-19 et contre toutes les autres pathologies. Pour le Minsanté, cela s’aligne favorablement avec les politiques publiques en matière de santé prescrites par le président de la République. De quoi permettre au pays de faire face à la pandémie du Covid-19, mais également de répondre aux autres problèmes de santé, notamment le paludisme, la tuberculose, le diabète, le VIH, le choléra, entre autres.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps