Politique

Baccalauréat tchadien : autorisation spéciale pour Camerounais

C’est à la suite de la demande formulée par l’ambassade du Cameroun à l’endroit du gouvernement tchadien.

Le gouvernement tchadien a accordé une autorisation spéciale d’entrée aux candidats camerounais enrôlés au baccalauréat tchadien. C’est à la suite de la demande introduite par l’ambassade du Cameroun au Tchad. Cette opération d’entrée contrôlée a débuté vendredi dernier à N’Djamena par l’arrivée de près de 300 jeunes Camerounais en provenance de Kousseri dans le Logone et Charri, région de l’Extrême-Nord. Le premier conseiller de l'ambassade du Cameroun au Tchad, Oumar Nchare, et les autorités compétentes du Tchad étaient présents pour les accueillir. Au total, ce sont plus de 1 000 jeunes Camerounais qui prennent part depuis hier à cet examen. 
Cette procédure s’est avérée nécessaire compte tenu de la fermeture des frontières à cause de la lutte contre le Coronavirus. « Il fallait donc tout faire pour sauver l’année scolaire de nos jeunes compatriotes et leur avenir », a confié le premier conseiller de l’ambassade du Cameroun au Tchad. Des dispositions sanitaires ont été prises à cet effet aussi bien du côté camerounais que du côté tchadien, notamment la prise systématique des températures et des tests de dépistage à tous les candidats. Selon Oumar Nchare, « c’est le signe de la coopération bilatérale qui existe entre le Tchad et le Cameroun, véritable exemple d'intégration régionale au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale ». En rappel, dans ce volet académique et scolaire, il convient de relever que de nombreux étudiants tchadiens sont en formation dans plusieurs structures universitaires de la République sœur du Cameroun. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps