Assemblée nationale : des cadres en formation

Les cadres de l’administration reçoivent depuis hier des rudiments sur le plein usage de l’anglais, du français et de l’outil informatique, au cours d’un atelier de 45 jours lancé au Campus de l’IAI de Yaoundé.

L’Assemblée nationale veut améliorer la performance de son administration. Pour cela, elle doit rendre son travail qualitatif et efficace. Le séminaire de renforcement des capacités de plus de cent cadres de cette chambre du Parlement, au plein usage des deux langues officielles du pays que sont le français et l’anglais, ainsi qu’à la bonne maîtrise de l’outil informatique, trouve là sa raison d’être. Deux modules qui articuleront cette formation de 45 jours dont la cérémonie de lancement a eu lieu hier, au campus de l’Institut africain d’informatique (IAI). Elle était présidée par le premier vice-président de la chambre, Hilarion Etong, en présence du ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph LE.


Read also : Cameroon-Australia : High Commissioner Hands Accreditation Letters

En faisant de la pratique du bilinguisme une réalité au sein de l’administration publique, Hilarion Etong a relevé que cela participe surtout d’une réelle appropriation des dispositions de la Constitution camerounaise contenues dans l’alinéa de l’article 1. Ce dernier dispose que « La République du Cameroun adopte l’anglais et le français comme langues officielles d’égale valeur. Elle garantit la promotion du bilinguisme sur toute l’étendue du territoire. » Bien plus, l’usage de ces deux langues est également un vecteur de paix, un instrument d’entente et de concorde nationale, martelé le maître des séants. La bonne maîtrise du numérique de l’outil numérique quant à elle participe de la modernisation de l’administration publique pour la rendre plus efficace. 


Read also : Lutte contre l’insécurité : les armuriers rappelés à l’ordre

Le premier vice-président a invité les participants à saisir « la perche qui leur est tendue, de ne pas faire de cette formation une simple formalité. » Organisé sous le thème : « Renforcement des aptitudes et pratiques simultané de l’anglais et du français, promotion du bilinguisme et maîtrise de l’outil informatique », cet atelier intègre la deuxième phase du programme annuel de renforcement des capacités des personnels de l’Assemblée nationale. Il sera conjointement animé par le Centre linguistique pilote de Yaoundé et l’IAI et s’achève le 24 septembre prochain.


Read also : Ecole supérieure internationale de guerre : leçons contre les irrédentismes

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category