Economie

Hub Africa 2020 : le Cameroun tient ses représentants

Quatre porteurs de projets sélectionnés hier à Yaoundé auront l’opportunité d’aller à la chasse aux investisseurs en octobre prochain à Casablanca (Maroc).

Au moment de la proclamation des résultats, certains candidats activent la caméra de leurs smartphones. C’est le cas de Chariote Foutsa qui, quelques instants plus tard va esquisser un sourire majuscule à l’annonce de son nom. Elle a obtenu hier la première place de la 4e édition du Pitch Hub Africa de Yaoundé. Faisant partie de l’Agence universitaire de l’innovation (Aui), elle a défendu son projet de couveuse néonatale « every breath counts » avec système androïde. Celle-ci a la particularité d’être connecté au smartphone du médecin traitant du nouveau-né et d’être imperturbable aux fluctuations énergétiques. C’était devant le jury constitué des représentants des ministères des Postes et télécommunications, des Pme et d’experts financiers. 
Pyrrus Koudjou Kouoplong et son laboratoire d’analyse des plantes via un smartphone prend la deuxième place devant le portique de désinfection de Serge Njidjou, promoteur de l’Aui. Avec sa machine de transformation d’huile végétale, Mbanwei Divine Kobbi complète la liste de la cuvée camerounaise qui participera aux Hub Africa Awards 2020 qui se tiendront les 7 et 8 octobre prochains à Casablanca (Maroc). Une opportunité pour ces porteurs de projets et startups locale de concourir aves leurs pairs africains, afin d’obtenir davantage de visibilité, de partenaires pour la matérialisation de leurs initiatives. Celles-ci, comme pour les neuf autres finalistes ont été évalués sur la base de la maturité, la valeur ajoutée, la portée nationale ou internationale du projet et l’incidence en matière de création d’emplois. Des jeunes entrepreneurs qui ont reçu également divers conseils relatifs à la présentation et à la protection de leurs idées.   
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps