Economie

Soutien financier à la lutte contre le Covid-19 : la Banque islamique apporte son appui

D’un montant de 16,4 milliards de F, cette enveloppe devra contribuer à renforcer le système de santé camerounais face à cette pandémie.

Les partenaires techniques et financiers sont aux côtés du Cameroun dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. Cette fois, c’est la Banque islamique de Développement (BID) qui apporte son appui. Elle vient d’accorder un financement de 27,44 millions de dollars US (16,464 milliards de F) au Cameroun. Une enveloppe qui va donc aider à la mise en œuvre du Plan national de riposte contre la pandémie du Covid-19. « Ce financement s’inscrit dans le cadre du mécanisme de préparation stratégique et de réponse mis en place par la Banque islamique de Développement au profit des pays membres, pour atténuer l’impact sanitaire et socio-économique négatif de la pandémie du Covid-19 », peut-on lire dans le communiqué de presse signé d’Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat). 
En fait, il s’agira de contribuer au renforcement de notre système de santé, à travers notamment l’acquisition des équipements devant permettre la détection, la prise en charge et le suivi des cas confirmés de la pandémie mais aussi le renforcement des capacités du personnel de santé. D’après un communiqué publié sur le site de la BID, il est question d’« apporter une réponse immédiate au Covid-19 en se procurant des équipements médicaux et non médicaux essentiels, notamment des scanners, des équipements respiratoires, des ambulances, des radios mobiles, lits d'hôpitaux et équipement de protection individuelle. Les fournitures médicales et non médicales renforceront les efforts des agents de santé de première ligne, amélioreront la capacité de dépistage et la détection précoce et soutiendront la gestion des cas de Covid-19, permettant ainsi un système de santé renforcé, au Cameroun ». D’après la BID, le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) vont se voir confier l’exécution des activités du projet. « Cet appui s’inscrit dans une démarche « sans regret » qui renforcera le système de santé camerounais de manière durable et globale. Je suis reconnaissant que le PNUD Cameroun, en partenariat avec le gouvernement et la Banque islamique de développement, ait pu mobiliser des ressources supplémentaires pour intensifier le plan national de réponse au Covid-19 du Cameroun pour lutter contre la pandémie », a déclaré Jean Luc Stalon, représentant-résident du PNUD Cameroun. Pour Jacques Boyer, représentant de l'UNICEF au Cameroun, il s’agira aussi de « renforcer les capacités de diagnostic du COVID19 à travers le pays ». 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps