Economie

Région de l’Ouest : les contraintes du Bip

Des réflexions ont été menées lundi dernier pour relancer la chaîne du suivi participatif et de réalisation des investissements publics à l’Ouest.

Sur une enveloppe de 88 milliards de F affectée à la réalisation de 824 projets, le Budget d’investissement public (Bip) dans la région de l’Ouest est réalisé à 23,90% pour un payement effectif de 54,88%. Ces chiffres effectifs depuis le 31 juillet 2020, ont été évalués lors de la première réunion du Comité régional de suivi participatif de l’exécution physico-financière des investissements public 2020 dans cette région, le 17 août 2020 à Bafoussam. Le député David Manfouo, président dudit comité, a axé les réflexions sur les efforts à déployer pour améliorer le taux de réalisation cette année, et veiller à ce que tous les projets du triennat 2021-2023, soient entièrement réalisés. Cette orientation s’inspirant du meilleur taux de réalisation du Bip en date qui était de 81% en 2016. Au cours de ces dernières années, l’enveloppe du Bip et celle des payements financiers ont continué de croître tandis que le pourcentage de réalisation poursuit sa décroissance. 
Comme principale mesure corrective, il a été adopté pour les exercices de 2021 à 2023, la mise en œuvre des nouvelles dispositions pour la maturation des projets en aval avant leur proposition. Les entreprises, pierre angulaire de la réalisation des projets, doivent être professionnalisées par un choix judicieux et une formation adéquate des employés. Une formation des acteurs du suivi, impliquant les populations, les chefs traditionnels et les leaders locaux à la base a été encouragée pour densifier un suivi plus efficace des projets en cours de réalisation. La diligence des autorités contractantes et des maîtres d’ouvrage ainsi que l’instauration d’un guichet unique pour faciliter les paiements en fonction des réalisations effectives ont été aussi adoptées parmi les recommandations. L’objectif étant selon Louis Roger Fankam Djoumessi, délégué régional du Minepat Ouest, d’anéantir la forclusion en veillant à ce que tous les chantiers soient réalisées et impactent positivement le cadre de vie des populations bénéficiaires. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps