Petites et moyennes entreprises : plus de unités créées en 2019

Ces statistiques sont contenues dans un rapport présenté hier par le ministère en charge des PME.

Sur le plan démographique, 14229 Pme ont été créées en 2019. L’année précédente, ce nombre était de 13 423, soit 806 PME de plus. Côté artisans, c’est 11549 opérateurs qui se sont enregistrés auprès des communes contre 11814 en 2018 soit une légère baisse de 2,24%. Pour ce qui est de la contribution de sous sous-secteur à l'économie, l’on note que malgré une évolution croissante du nombre des Pme, l'impact sur la richesse mesurée par le PIB n'est pas encore perceptible. En 2015, le chiffre d'affaires généré était de 34%. L’on indique que les Très petites entreprises (TPE) détiennent 36% de ce chiffre, suivies des Petites  entreprises (PE) 34% et des moyennes entreprises (ME) 30%. L’exposé démontre aussi que les emplois offerts par ce secteur représentaient 72,6% du total des emplois permanents pendant que le taux des TPE était de 70,1% et les ME n'en détenaient que 9%. Pour la même période, la valeur ajoutée générée par les Pme s'élevait à 14% de la valeur ajoutée globale. S'agissant de l'environnement des affaires, dans le domaine de la création d'entreprise, le Cameroun occupe en 2019 la 92e place au niveau mondial. 
Ces informations ont été rendues publiques hier 3 septembre par le ministère des Petites et Moyennes entreprises de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa) lors d’un atelier de présentation des principaux résultats statistiques 2019. « Il est question de permettre au grand public et à tout utilisateur, d’accéder facilement aux informations essentielles relavant du domaine des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’artisanat », a expliqué le ministre Achille Bassilekin III qui présidait cette rencontre. Selon le ministre, la mise en place d’un dispositif harmonisé de production des statistiques fiables est aussi nécessaire.  
Pour l'année 2021, il est prévu la mise en place d'un système d'information harmonisé et fédérateur. Il faut dire que cette administration a un grand rôle à jouer à travers les politiques publiques efficaces dans la relance de l’économie. Il est donc nécessaire qu’elle produise des statistiques fiables devant alimenter le suivi de la mise en œuvre des politiques publiques dans ce secteur. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category