Société

Lutte contre la poliomyélite : deux autres tours de vaccination en vue

Le Cameroun a été admis au rang des pays certifiés libre du poliovirus sauvage à l’issue de la réunion de la Commission régionale de certification de la poliomyélite pour l’Afrique en juin 2020. Malgré cette étape franchie dans la marche vers l’éradication de la poliomyélite, des cas de poliovirus circulants dérivés de type II ont été enregistrés dans certaines régions du pays. C’est pourquoi au ministère de la Santé publique, tout est mis en œuvre pour une riposte efficace. C’est dans ce cadre qu’intervient la campagne de vaccination organisée du 18 au 20 septembre et du 9 au 11 octobre 2020 dans 117 districts de santé situés dans les régions de l’Adamaoua, Centre, Est, Extrême-Nord, Littoral et le Nord. Cette campagne cible le renforcement de l’immunité de 4 876 620 enfants, âgés de 0 à 5 ans grâce au vaccin polio oral monovalent de Type II. 
Vu le contexte sanitaire actuel marqué par la pandémie du Covid-19 ajouté à la prolifération des rumeurs et des messages de désinformation sur la vaccination, les responsables du Programme élargi de vaccination (Pev) ont du pain sur la planche. La sensibilisation va débuter dans les prochains jours dans les quartiers afin d’édifier les parents sur le bien-fondé de la vaccination contre la poliomyélite, assure Hernan Essomba en service au Pev. Selon les experts de la santé, tout enfant non vacciné contre la polio peut devenir infirme pour la vie et ainsi continuer une charge pour sa famille et sa communauté. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps